Arret des travaux chez Veuve Clicquot, la Comète en stand by

Qui n’a jamais eu de souci avec ses travaux ? Plomberie, peinture, gros oeuvre…On est tous confrontés à ce type de problème (disons-le franchement …d’emmerdements). Le groupe Moët Hennessy Champagne Service l’est aussi. Dans une mesure toute relative par rapport à nous pauvres  mortels à la bourse moins bien remplie.

Ainsi le projet Comète de la maison Veuve-Clicquot est en stand by. Les travaux sont à l’arrêt avec la recherche d’un nouveau maître d’oeuvre. Oups ! Avec un investissement situé entre 200 et 300 millions, ce nouveau site de production vise à remplacer le site actuel situé en milieu urbain à Reims et à accroître les capacités de production (jusqu’à 490 000 hl de vin en cuverie à l’horizon 2034) en vue de répondre à un besoin de quelque 30 millions de bouteilles à compter de 2030.

Situé ur le territoire de la commune de St Léonard à l’est de la ville de Reims, dans le cadre de la ZAC de Cernay St- Léonard, ce site devrait accueillir à terme 273 emplois. Ces futures installations permettront l’élaboration des vins (cuveries), l’assemblage des vins, le tirage (mise en bouteille), le vieillissement en cave, le dégorgement, l’habillage des bouteilles et le conditionnement. Les produits finis et conditionnés ne seront pas stockés sur place. Le projet doit se réaliser en six phases opérationnelles successives, avec des mises en service s’étalant entre 2018 et 2034. Vu les circonstances, peut-être 2035 ou 2036 !

Le Château de Saran de Moët & Chandon est en travaux La rénovation du Chateau de Saran prend du retard

Ailleurs dans le vignoble champenois, on sait désormais que la rénovation du Château de Saran sur la commune de Choully a pris quelques retards.

Pour l’Histoire, propriété de Moët & Chandon depuis 1954, le château de Saran, à Chouilly (Marne), édifié en 1801 sous la forme d’un pavillon de chasse puis transformé en manoir  est la propriété de Moët & Chandon depuis 1954. Pour les ignares du monde du people, le Château de Saran est le lieu où Moët & Chandon reçoit ses invités prestigieux et souhaitant rester très discrets.

En 2015, la maison de champagne a souhaité le rafraîchir en investissant près de 20 millions d’euros dans ce bâtiment. Le chantier consiste notamment en la rénovation des chambres et en la construction d’une cave et d’une salle de dégustation. La réouverture des lieux était  programmée pour l’automne 2017… Justement, lors d’une visite de chantier ( c’est peut-être le plus étonnant), le maître des lieux, Bernard Arnault aurait exprimé une autre vue du luxe à la française. Le coût de cette nouvelle vue se chiffrerait à quelques millions d’euros en plus. Et un retard d’un an au moins.

A noter que depuis novembre 2018, les travaux ont repris chez Veuve-Clicquot.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.