Aujourd’hui c’est l’assemblée générale de l’AVC, la grande messe de la Champagne !

éunion de la Champagne pour l'assemblée générale de l'Association viticole champenoise.
Réunion de la Champagne pour l’assemblée générale de l’Association viticole champenoise.

L’AVC, sous cet acronyme médical, s’en cache autre, celui de l’Association Viticole Champenoise. Aujourd’hui, comme tous les ans, au début du mois de décembre, l’AVC se réunit en assemblée. C’est alors la grande messe du Champagne. The « place to be » ce 6 décembre.   Des centaines de vignerons, représentants des maisons et des coopératives se réunissent pour assister au show des techniciens du Comité Champagne. Je choisis le mot « Show » car il s’agit vraiment d’un spectacle hyper rôdé. Interventions sur la campagne viticole de l’année,  vidéos de très bonnes qualités, et pour certaines assez drôles, sur les dernières vendanges, et conférence d’un invité (cette année, c’est Brice Lalonde) se succèdent.   Un vrai challenge face à un public particulièrement exigeant au fil des années.

Un peu d’histoire

Il faut remonter en 1898 pour trouver l’origine de cette organisation. Vingt-trois maisons de champagne créèrent l’AVC (Association Viticole Champenoise) en vue de lutter contre un minuscule puceron jaune qui commençait à envahir le vignoble de Champagne : le phylloxera. Grâce à l’AVC, des remèdes furent trouvés. Avec ce brillant exploit pour fondement, l’association fut ensuite progressivement dotée des moyens techniques les plus avancés permettant la modélisation des risques, les estimations des récoltes, le travail en réseaux, les analyses qualitatives, etc.

En 1941, le législateur a réglementé les relations établies entre vignerons et maisons de champagne par la création d’un « Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne » légalement chargé de défendre et de promouvoir l’appellation d’origine Champagne. Gérée en parfaite parité entre vignerons et maisons de champagne, l’AVC constitue toujours  l’organe de réflexion à moyen et long terme indispensable aux progrès qualitatifs permanents exigés pour permettre au champagne de rester le roi des vins. Après un vigneron, Jean-Louis Normand, son président actuel est  un représentant des maisons, Pierre-Emmanuel Taittinger. Un nouveau président devrait être élu cette année.

Banquets et discours

Toutefois on ne peut évoquer l’assemblée de l’Association Viticole Champenoise, sans oublier de parler de son banquet. Un déjeuner composé de plusieurs plats ( depuis quelques années, la salade a été retirée du menu )… et de quelques flacons  s’étirant sur plusieurs heures, et  ceci expliquant cela, se terminant parfois tard dans la soirée.  Pour les professionnels, il est indispensable d’y assister car lors de ces agapes, les deux discours des co-présidents de l’interprofession champenoise ( actuellement Jean-Marie-Barillère pour les maisons, Maxime Toubart pour les vignerons ) sont fort attendus et… fort commentés.

A ceux qui y vont, je dis à toute à l’heure !!!

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire