Ça buzz sur la Nouvelle Culture Champagne du SGV

La flûte qui date un peu pour le lancement de la campagne de communication du SGV .
La flûte qui date un peu pour le lancement de la campagne de communication du SGV
.

Ça y est, la Nouvelle Culture Champagne,  la fameuse campagne de communication sur le Champagne commanditée par le Syndicat général des vignerons de la Champagne ( celle à douze millions d’euros sur trois ans ) est lancée. Et elle fait causer !  Le pitch est  Anniversaire, diplôme, mariage, réveillon,
 les occasions de faire la fête ne manquent pas. Mais a-t-on vraiment besoin d’attendre ces prétextes, aussi joyeux soient-ils, pour boire
 du champagne  Les Vignerons de Champagne vous invitent à découvrir de nouveaux moments de consommationcar le champagne se partage aussi bien à l’afterwork, qu’à l’apéritif ou au cours d’un repas, pour mieux le savourer, même quand il n’y a rien à célébrer.»

Dont acte ! Si l’idee est bonne, le ressenti à travers les réseaux sociaux est  très mitigé. Si Maxime Toubart, président du SGV indique : Les Français aiment le champagne et surtout le partager avec leurs proches pour des moments forts et positifs. Si les modes de consommation et les types de champagnes dégustés restent traditionnels, la volonté de connaître le breuvage, et notamment del’associer avec des mets est réelle. »,  d’autres réagissent fortement sur tous les réseaux  ( non, je ne donne pas de noms!)

Pourquoi pas ! Mais quand même ça pose problème ! Les images sont limite ringardes avec des flûtes sans âge, l’idée du champagne se voulant « moins exceptionnel  » est sans intérêt voire saugrenue.  La préface drôle et intelligente d’ Antoine Gerbelle sauve l’ensemble ( merci Antoine !). Bon, il est vrai que je suis Champenoise, que le champagne reste une évidence pour moi avec ce bonheur jamais inégalé de déguster une petite flûte à tout moment de la journée. Mais peut-être faut-il dépasser mon coté chauvine pour appréciation cette campagne de communication. J’essaie !

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire