Et le champagne Ayala se transforme en une superbe… perle rare

 

Caroline Latrive, chef de caves de la maison Ayala.
Caroline Latrive, chef de caves de la maison Ayala.

Comme un château de conte de fée, le domaine Ayala se réveille après le doux baiser d’un prince. Celui de la société Jacques Bollinger … mais comme qui dirait James Bond ! Cependant depuis ce rachat la maison Ayala à Ay est transformée. un jeune et dynamique directeur général, a été nommé, Hadrien Mouflard, la gamme réduite, l’habillage repensé, le marketing soigné…le million de bouteilles expédié a été dépassé. Et comme dans tout château qui se respecte, il lui faut une princesse. Et c’est bien la chef de caves, Caroline Latrive qui règne sur les vins de la maison. Avec désormais une nouvelle cuverie et une salle de dégustation adjacente. Un outil de production écoresponsable offre une capacité de 3 300 hectolitres. Et quel outil ! Installé dans un ancien bâtiment de dégorgement du site historique, un espace harmonieux doté des dernières conceptions en matière de cuves inox ( aux pieds éclairés svp!), comme en lévitation.

Une nouvelle cuverie alliant esthétique et fonctionnalités.
Une nouvelle cuverie alliant esthétique et fonctionnalités.

Ce nouvel outil de production, semi-enterré, dispose de 22 cuves en inox supplémentaires pensées pour réduire la consommation d’énergie de 50 à 70 % par rapport à une cuverie traditionnelle, en favorisant notamment l’inertie thermique ( on peut y voir également une cuve ovoïde en inox pour tester l’élevage du vin). Une vraie réussite permettant à la chef de caves de continuer son travail d’élaborateur dans de très bonnes conditions. Car la dame vinifie des petits bijoux d’élégance et de délicatesse.

La grâce des vins Ayala dans les bras de l’égérie de Canetti.
La grâce des vins Ayala dans les bras de l’égérie de Canetti.

Dans la salle de dégustation sous le regard bienveillant de l’icone de la maison, la dame de Canetti, le nez et le palais sont enchantés par de subtils arômes liant fraîcheur et amplitude des vins. Le Brut Majeur, le brut nature, le rosé, le Blanc de blancs 2010 à la cuvée Perle 2006, tout est lié par un savoir-faire et un style maison qui se veut aérien et puissant. A l’image de la chef de caves ! Une ode au champagne.

A noter que la maison est ouverte au public durant l’été en téléphonant au 03.26.55.15.44

Les photos ont été réalisées par Michel Jolyot

Like a fairy tale castle, the Ayala estate wakes up after a sweet kiss from a prince. That of Jacques Bollinger ... but like James Bond! However since this purchase Ayala Ay house is transformed. a young and dynamic general manager, was named, Hadrien Mouflard, the reduced range, the redesigned clothing, the neat marketing … the million bottles shipped was exceeded. And as in any self-respecting castle, he needs a princess. And it is the cellar master, Caroline Latrive who reigns over the wines of the house. With now a new winery and an adjacent tasting room. An eco-friendly production tool offers a capacity of 3,300 hectoliters. And what a tool! Housed in a former disrepair building of the historic site, a harmonious space with the latest designs in stainless steel vats (with lighted feet please!), As in levitation. This new production tool, semi-buried, has 22 additional stainless steel tanks designed to reduce energy consumption by 50 to 70% compared to a traditional cuverie, particularly by promoting thermal inertia (we can also see an ovoid stainless steel tank to test the wine aging). A real success allowing the cellar master to continue his work of developer in very good conditions. Because the lady makes small jewels of elegance and delicacy.
In the tasting room under the benevolent gaze of the icon of the house, the lady of Canetti, the nose and the palate are enchanted by subtle aromas linking freshness and amplitude of the wines. The Gross Brut, the raw brut, the rosé, the Blanc de Blancs 2010 to the vintage Perle 2006, everything is linked by a know-how and a house style that wants to be airy and powerful. Just like the cellar master! An ode to champagne.
Note that the house is open to the public during the summer by calling 03.26.55.15.44

Suivez-moi !

Laisser un commentaire