Guillaume Gomez et Benoît Flahault, lauréats du 24 éme trophée Gosset Celebris

Guillaume Gomez et Benoît Flahault autour de Jean-Pierre Cointreau lors du 24 ème trophée Gosset Celebris.
Guillaume Gomez et Benoît Flahault autour de Jean-Pierre Cointreau lors du 24 ème trophée Gosset Celebris.

Le Jury du Trophée Gosset Celebris, sous l’égide de Jean-Pierre Cointreau, président de champagne Gosset, a choisi de récompenser : Benoît Flahault et Guillaume Gomez pour « L’Assiette Gourm’Hand ». Depuis 1995, le Trophée Gosset Celebris récompense des initiatives originales et inédites créées par les plus grands chefs et sommeliers de la gastronomie française, qui ont choisi de mettre leur notoriété, leur savoir-faire et leur passion au service d’une grande cause.  Ainsi c’est « L’Assiette Gourman’Hand » est  le seul concours culinaire dédié aux personnes porteuses d’un handicap.

Pour Benoît Flahault, passionné et engagé, a créé le concours « l’Assiette Gourm’hand » en 2003, dans le seul but de valoriser le travail des personnes en situation de handicap, et ainsi favoriser leur intégration dans les cuisines Il a d’ailleurs employé durant quinze ans des personnes en situation de handicap au sein de son premier restaurant, « Quanta », situé à Villeneuve- d’Ascq. Il admire par-dessus tout le courage et la joie de vivre de ces travailleurs et prend plaisir à travailler avec eux : « J’aime travailler avec des personnes handicapées. Elles ont toujours le sourire et ne râlent pas. Je pense que pas un salarié n’a leur courage ». Depuis 2011, le concours est placé sous le haut patronage du Président de la République Française dont l’ambassadeur est le chef Guillaume Gomez, chef emblématique des cuisines du Palais de l’Élysée,

Ainsi le vainqueur du concours se voit remettre la médaille du Président de la République à l’Élysée et bénéficie également d’un stage d’une semaine dans les cuisines du chef Guillaume Gomez. Les deux suivants, quant à eux, sont accueillis pendant 3 jours au sein de la brigade présidentielle.

Grâce à l’Assiette Gourm’hand, Benoît Flahault espère changer le regard du plus grand nombre envers les handicapés mentaux. Le jugement se fait sur la qualité des réalisations et non sur la compassion envers le handicap. Les participants se sentent ainsi valorisés et reprennent confiance en eux. Au travers de cet engagement, Guillaume Gomez participe à l’amélioration de l’image du handicap tout en prouvant que la différence est une force.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire