Margaret Henriquez (Maison Krug) nommée à la tête de Estates & Wines de LVMH

Lu dans Drinks Business Margareth Henriquez, présidente de la maison Krug, a été nommée présidente de Estates & Wines de LVMH (division des vins étrangers).  Margaret Henriquez prendra ses nouvelles fonctions (qui s’ajoutent à ses responsabilités actuelles chez Krug) le 1er janvier 2018. Ce rôle de chef d’un des plus grands domaines du groupe de luxe français est devenu disponible lorsque Guillaume Prats  est parti plus tôt ce mois-ci pour succéder à Christophe Salin directeur général des très réputés Domaines Barons de Rothschild.

Laurent-Perrier : « La Cuvée » impacte le résultat opérationnel

La Cuvée va remplacer doucement le Brut maison chez Laurent-Perrier

 

Commentant les résultats semestriels, Stéphane Dalyac, président du directoire du groupe Laurent-Perrier  (Tours-sur-Marne) a déclaré : « Dans un contexte de marché étale en volume et sous pression en valeur, Laurent-Perrier maintient son chiffre d’affaires hors effet de change et activités pour compte de tiers, grâce notamment au lancement de « La Cuvée » (lire par ailleurs) et à un effet prix/mix très favorable. Doté d’une qualité reconnue de ses champagnes, d’une structure financière solide et d’un dynamisme de ses équipes, le groupe garde le cap de sa stratégie de croissance». Le chiffre d’affaires du groupe atteint 94,7 millions d’euros à taux de change courants. Hors change, il s’établit à 96,1 millions d’euros, et en données organiques à 97,5 millions d’euros, soit une variation de -0,3%. Le résultat opérationnel, impacté sur le premier semestre par les frais liés au lancement de« La Cuvée » sur l’ensemble des marchés mondiaux, s’établit à 16,9 millions d’euros à taux de change courants. Le résultat net part du groupe s’établit à 7,9 millions d’euros, en baisse de 2,4 millions d’euros. Il représente 8,3% du chiffre d’affaires à taux de change courants.

La Cuvée de Laurent-Perrier

Ce sont des choix oenologiques et stratégiques qu’a réalisé la maison Laurent-Perrier en transformant le Brut maison en La Cuvée. Pas seulement en terme d’habillages.  Michel Fauconnet, chef de caves,  a travaillé près de quinze ans pour élaborer et vinifier un vin encore plus fin et ciselé. Avec une majorité de chardonnay pour cette « Cuvée » qui va petit à petit remplacer le brut classique de la maison.

Pas de Champagne pour le shampoing

Ça ne moussera pas sur le nom Champagne

Un shampoing et un conditioner baptisés « Champagne Fizz » devaient être commercialisés en France en novembre 2017, notamment par l’enseigne Monoprix
Suite à l’intervention du Comité Champagne, la Direction commerciale de L’enseigne a accepté d’annuler cette commande avant même que les produits ne soient livrés en entrepôt.

Le fabricant américain Jonhson + Jonhson a confirmé ne plus commercialiser cette référence à l’avenir en France.

Charles Heidsieck chez Christie’s, So Charles !

Vente historique de cuvées Charles Heidsieck chez Christie’s

C’est à Londres et à New-York chez Christie’s que se déroulera la vente aux enchères de 600 flacons (de la bouteille au jéroboam) du champagne Charles-Heidsieck. Une vente historique. La maison achetée en 2011 par la famille Descours (groupe ÉPI) est en pleine ascension.

Un juste retour des choses pour un champagne très apprécié des oenophiles. C’est justement pour dépasser cette notoriété confidentielle (souvenez-vous du fameux « Sauf pour ceux qui savent « ) que la maison lance cette belle opération de communication sur les marchés à l’export (80% des un million de cols est réalisé sur l’international) .  » Nous répondons ainsi à plusieurs demandes. Celle de la communication, mais également aux souhaits de nos clients. Nous recevons de nombreuses sollicitations pour des millésimes de Charles  » souligne Cyril Brun, chef de caves.

L’ombre de Cyril Brun se détache de celle des Crayères.

Et des millésimes, il y en a !   Cuvée La Royale, Champagne Charlie et Charles Heisdeick, de 2006 en remontant jusqu’en 1966. Une vraie caverne d’Ali Baba dans les crayères de la maison. D’ailleurs profitant de cette vente exceptionnelle, une collection « Crayères » va être lancée.Une offre à la quantité limitée uniquement disponible chez les cavistes (côté prix, on oscille entre 300 euros la bouteille et 750 à 800 euros le magnum) . Les habillages ont été décollés pour  être présentés façon « nouveau Charles »  » sauf le millésime 1981 qui a gardé son étiquette originale, mais a été soigneusement sélectionné.

En tout 300 bouteilles seront vendues chez Christie’s à Londres le vendredi 8 décembre  et 250 à New-York le samedi 9 décembre. Les estimations oscillent entre un carton de six de Blancs de Millénaires 1985 entre 1 500 et 2 200 dollars ou  douze flacons de la Cuvée La Royale Charles Heidsieck 1981entre 3 000 et 4 500 dollars. Le catalogue est ici

Cuvée La Royale 1981. Couleurs et odeurs…

Juste pour faire baver certains, petite dégustation dans les crayères de la maison en tête à tête avec Cyril Brun d’une Cuvée La Royale 1981. Les parfums sont là, enivrants,  la craie est encore présente, l’effervescence persiste. Quand le champagne atteint ce type de qualité on s’approche d’une certaine idée de la perfection.

Un Noël avec Dom Pérignon

Le prisme 2009 de Dom Pérignon

Que serait Noël sans une édition limitée de l’iconique cuvée Dom Perignon ? C’est un créateur japonais qui succède donc à Marc Newson, Karl Lagerfeld, David Lynch, Jeff Koons, Lang Lang et Iris van Herpen. Cette année, Dom Pérignon s’est adjoint le talent d’un designer japonais. Le communiqué de presse de la maison explique la vision et la démarche de l’artiste : “Tokujin Yoshioka revisite le bouclier, blason de la maison comme une force jaillie du verre sombre de la bouteille : sa vibration et son scintillement génèrent une présence à plusieurs dimensions, tel un hologramme. Dans cette représentation, le bouclier évoque ce que l’on ressent en goûtant le Dom Pérignon Vintage 2009 dans la plénitude de sa lumière, de ses tonalités et de l’émotion.” Que dire de plus !

Cette  nouvelle interprétation du bouclier est reprise sur le coffret accompagné de la signature de l’artiste. Cette édition Dom Pérignon par Tokujin Yoshioka ne sera proposée qu’en un nombre limité d’exemplaires pour les fêtes de fin d’année 2017.
Prix :  Coffret Dom Pérignon Vintage 2009   Tokujin Yoshioka160 euros TTC. Coffret Dom Pérignon Rosé 2005 x Tokujin Yoshioka : 350 euros TTC. En vente chez Nicolas, La Grande Epicerie de Paris, Lavinia, Lafayette Gourmet, Publicis Drugstore et nos cavistes partenaires. Disponible sur le site www.domperignon.com

Jean-Roch reçoit son trophée de Champenois de l’annee

L’homme d’affaires et ambassadeur de la nuit, Jean-Roch a reçu ce mardi 21 novembre le Trophée de Champenois de l’année 2017. Les Trophées Champenois sont organisés par Bulles & Millésimes, le magazine des Vins de Champagne, en association avec Cochet Concept et White Velvet. Pour cette troisième édition, onze lauréats ont été primés. Le créateur du VIP Room n’avait pu se rendre à Epernay pour la remise officielle des trophées en octobre en raison de la naissance de son fils.

Laurent Fedou, chef de caves de Canard-Duchêne, nomme chef de caves de l’année et Jean-Roch

Au cours de la soirée organisée au Gioia, le restaurant du VIP Room à Paris, les organisateurs des Trophées ont remis un chèque de 2 000 € à l’association Les Petits Anges de la Vie soutenue par Jean-Roch. Cette association vise à aider la recherche autour des maladies orphelines. Ce don est le fruit des bénéfices d’un diner caritatif qui s’est déroulé après la cérémonie des Trophées. Ce dîner était organisé par Bulles & Millésimes avec le concours des chefs étoilés, Arnaud Lallement, Patrick Michelon, Thibault et Laurent Laplaige et des maisons de Champagne.

Champagne Deutz : la toute nouvelle cuvée « Hommage à William Deutz »

Fabrice Rosset et son  » Hommage à William Deutz « 

Une cuvée baptisée “Hommage à William Deutz” millésime 2010. Fabrice Rosset lui doit bien cela ! La maison de champagne d’Aÿ lui porte chance. Après avoir réuni la crème de la crème des chardonnays de la côte des blancs pour son “Amour”, voilà qu’il renouvelle l’expérience, aidé son chef de caves, Michel Davesne, avec la crème de la crème des pinots noirs d’Aÿ. Un monocépage racé, élégant et délicat (dosé à 9 gr). Un exemple de la perfection du pinot noir dans sa délicatesse.  Très impliqué dans les assemblages, la vision apparaît à Fabrice Rosset comme une évidence lors d’une dégustation de vins clairs de deux parcelles spécifiques issus de la vendange 2010 :  des parcelles de Meurtet (52%) et la Côte Glacière (48%).

Un monocépage pinots noirs composé de deux parcelles d’Aÿ

Pour l’anecdote, une cuvée pinots noirs existait déjà dans les caves. Des magnums de 1975 y ont été retrouvés, jamais commercialisés.

Environ 6.000 cols ont été produits. Et la maison envisage déjà la suite avec deux cuvées différentes représentant les vins de chacune des deux parcelles pour le millésime 2012. “ Nous nous retrouvons dans l’univers de la cuvée William (NDLR : j’adore…) et rendons également honneur au fondateur de la maison. De plus il faut comprendre que nous recevons sans cesse des souhaits de prescripteurs, de cavistes et de sommeliers qui cherchent tous de nouveaux produits à proposer ”. Toutefois, il faut faire bon et beau. Pour cela la maison Deutz a le savoir-faire. Il ne manquait plus de le faire savoir, c’est fait !

Prix : 80-85 euros

Sophie Claeys

Des infos utiles et futiles, des raisins et des potins, du champagne des villes aux champagnes des vignes, mon univers est délimité par une aire d’appellation. La plus belle. Dans ce monde en effervescence, on y côtoie des hommes d’affaires en Berluti, des viticulteurs en bottes de plastique, des amoureux de la nature, des vinificateurs talentueux. Les échanges se font sur des coins de tables de cuisine ou dans un étoilé au Michelin voire au pied d’un pressoir. Des flacons se retrouvent dans le fond des mers ou s’exhibent dans les endroits les plus branchés de la planète. Et en cela, pour une journaliste, la Champagne, c’est vraiment magique !

Rémoise, grand reporter au quotidien régional l’Union durant plusieurs années je me suis particulièrement attachée à suivre l’actualité du champagne.