Margaret Henriquez (Maison Krug) nommée à la tête de Estates & Wines de LVMH

Lu dans Drinks Business Margareth Henriquez, présidente de la maison Krug, a été nommée présidente de Estates & Wines de LVMH (division des vins étrangers).  Margaret Henriquez prendra ses nouvelles fonctions (qui s’ajoutent à ses responsabilités actuelles chez Krug) le 1er janvier 2018. Ce rôle de chef d’un des plus grands domaines du groupe de luxe français est devenu disponible lorsque Guillaume Prats  est parti plus tôt ce mois-ci pour succéder à Christophe Salin directeur général des très réputés Domaines Barons de Rothschild.

Laurent-Perrier : « La Cuvée » impacte le résultat opérationnel

La Cuvée va remplacer doucement le Brut maison chez Laurent-Perrier

 

Commentant les résultats semestriels, Stéphane Dalyac, président du directoire du groupe Laurent-Perrier  (Tours-sur-Marne) a déclaré : « Dans un contexte de marché étale en volume et sous pression en valeur, Laurent-Perrier maintient son chiffre d’affaires hors effet de change et activités pour compte de tiers, grâce notamment au lancement de « La Cuvée » (lire par ailleurs) et à un effet prix/mix très favorable. Doté d’une qualité reconnue de ses champagnes, d’une structure financière solide et d’un dynamisme de ses équipes, le groupe garde le cap de sa stratégie de croissance». Le chiffre d’affaires du groupe atteint 94,7 millions d’euros à taux de change courants. Hors change, il s’établit à 96,1 millions d’euros, et en données organiques à 97,5 millions d’euros, soit une variation de -0,3%. Le résultat opérationnel, impacté sur le premier semestre par les frais liés au lancement de« La Cuvée » sur l’ensemble des marchés mondiaux, s’établit à 16,9 millions d’euros à taux de change courants. Le résultat net part du groupe s’établit à 7,9 millions d’euros, en baisse de 2,4 millions d’euros. Il représente 8,3% du chiffre d’affaires à taux de change courants.

La Cuvée de Laurent-Perrier

Ce sont des choix oenologiques et stratégiques qu’a réalisé la maison Laurent-Perrier en transformant le Brut maison en La Cuvée. Pas seulement en terme d’habillages.  Michel Fauconnet, chef de caves,  a travaillé près de quinze ans pour élaborer et vinifier un vin encore plus fin et ciselé. Avec une majorité de chardonnay pour cette « Cuvée » qui va petit à petit remplacer le brut classique de la maison.