Plus de pailles pour Pernod Ricard, les petits parasols sont en sursis

Parce les petits gestes ont un grand impact, Pernod Ricard a décidé de bannir les pailles et bâtons mélangeur en plastique non-biodégradables de l’ensemble de ses activités. Pour commencer cette nouvelle année avec des résolutions concrètes, le groupe a demandé à toutes ses filiales dans le monde de s’assurer qu’ils ne soient plus utilisés lors des évènements Pernod Ricard.

L’industrie des spiritueux a eu recours à ces objets depuis des décennies, récemment encore avec le regain d’intérêt pour les cocktails, qui a accéléré leurs usages comme décoration de verres. La durée de vie utile d’une paille en plastique non-biodégradable est en moyenne de 20 minutes, mais il lui faudra plus de 200 ans pour se décomposer en petites particules et, bien souvent, elle ne se dégradera jamais complètement.

 

Selon le communiqué de presse, selon Vanessa Wright, récemment nommée Group VP Sustainability & Responsibility , « L’histoire de Pernod Ricard et nos valeurs sont intrinsèquement liées à la responsabilité sociétale, cela fait partie de notre ADN.  La création de l’Institut Océanographique Paul Ricard, il y a plus de 50 ans, en est l’illustration concrète. Nous savons que ce type de plastiques non-biodégradables a un impact négatif sur l’environnement et les océans, et il est crucial pour nous de jouer un rôle actif en participant à la prévention de tout dommage. »