Le groupe Pinault intéressé par la maison Laurent-Perrier

Encore des rumeurs sur le rachat de la maison de champagne Laurent-Perrier.
Encore des rumeurs sur le rachat de la maison Laurent-Perrier.

Ici radio Galipes ! Attention article Chaud Chaud Chaud parce qu’il est à prendre avec beaucoup de pincettes ! L’affaire est assez étonnante pour être signalée.  Le (mystérieux) bijou champenois de Tours-sur-Marne intéresserait  François-Henri Pinault. Bien sûr, autant l’un que l’autre font partie de l’imagination champenoise. De grands serpents de mer de la Champagne. Ainsi il a toujours été dit que le deuxième groupe de luxe français aimerait s’installer en Champagne comme il a toujours été évoqué (depuis le décès de Bernard de Nonancourt, patron emblématique  de Laurent-Perrier), que la marque serait à vendre. Question vérification, aucune illusion, aucune réponse, les deux groupes sont côtés en bourse. Donc silence radio.  Pourtant un troisième opérateur rejoignant les deux autres (LVMH et Pernod Ricard), cela pourrait faire joli dans le paysage. On peut ajouter que cela calmerait les peurs, réelles ou non, liées au rachat d’un chinois richissime où à l’arrivée des groupes américains Gallo ou Constellation.

De plus voilà de quoi compléter le joli portefeuille de vins de la holding de la famille Pinault. Qui se remplit doucement mais sûrement.  Déjà avec le rachat difficile du Clos-de-Tart en Bourgogne (la maison Roederer faisait partie des concurrents) en octobre dernier, puis avec le Château Latour, 1er grand cru classé en Pauillac (Médoc), le domaine Eisele Vineyard situé dans la Napa Valley en Californie, le Domaine d’Eugénie en Bourgogne ou encore le Château Grillet dans la vallée du Rhône.

Mais faut-il s’en souvenir l’écho du rachat de la maison Laurent-Perrier ne date pas d’hier. En 2012 une rumeur insistante avait prêté à l’Union-Champagne, l’ambition d’acquérir la maison Laurent-Perrier. De plus si le Clos du Tart serait avec 220 millions d’euros, une des plus chères transactions jamais réalisée en Bourgogne, la maison Laurent-Perrier en Champagne, avec 160 hectares en propre et 1200 ha en approvisionnements, est nettement plus onéreuse (on parle d’un milliard d’euros).

The case is amazing enough to be reported. TheChampagne of Tours-sur-Marne would interest François-Henri Pinault. Of course, as much as one is part of the imagination champenoise. Great sea serpents of Champagne. Thus it has always been said that the second French luxury group would like to settle in Champagne as it has always been mentioned (since the death of Bernard de Nonancourt, emblematic patron of Laurent-Perrier), that the brand is for sale.
However the echo of the purchase of the Laurent-Perrier house is not new. We remember in 2012 that an insistent rumor had lent to Union-Champagne, the ambition to acquire the house Laurent-Perrier. Moreover if the Clos du Tart would be with 220 million euros, one of the most expensive transactions ever made in Burgundy, Laurent-Perrier house in Champagne, with 160 hectares in own and 1200 ha in supplies, is much more expensive (on speaks of a billion euros).
Please follow and like us:

Laisser un commentaire