Saint-Valentin, des bulles roses et des donuts

Pour les amoureux en panne d’idées

Un message d'amour de la maison Lanson
Un message d’amour de la maison Lanson

 

Ainsi la maison Lanson relooke sa mythique cuvée Rose Label. Cette nouvelle bouteille « message in the bottle » plus audacieuse, créative et originale fera le bonheur des amoureux.Un Amour de coffret chez Gosset.

Un Amour de coffret chez Gosset.

La maison Gosset révèle pour la Saint-Valentin son nouveau coffret « Un amour de coffret  » dédié à la bouteille antique. Paré de noir et de rouge, cet écrin dévoile, grâce à sa fenêtre transparente, la cuvée Grand Rosé accompagnée de deux flûtes monogrammées (signées Philippe Jamesse) et d’un bouchon conservateur pour une délicieuse dégustation en tête- à-tête.

Sinon deux idées sympas :  si vous voyagez en première classe sur Emirats Airlines en partance de Dubaï je jour de la Saint-Valentin, il vous sera servi du Moët & Chandon rosé impérial et des chocolats belges.

A l’autre bout du monde à Adelaïde en Australie, pour la fête des amoureux (fortunés) des donuts infusés dans du champagne Cristal de Roederer et recouverts d’or sont vendus cents dollars l’unité. Six pour cinq cents dollars pour les gourmands.

 

Un « champagne » Italien de trop

Juste une anecdote ! Grâce à cet amateur de bonne chère et de vins qu’est Antoine Gerbelle (Tellement Soif), j’ai reçu un message via Twitter. Assortie d’une question : « À -t-on le droit d’utiliser le terme « champagne italien » » ? (Je me doute qu’Antoine connaît  largement la réponse) et d’une illustration, celle d’une carte des vins de la chaîne restaurant italien  Eastmama (plusieurs restaurants et bars à Paris). Antoine Gerbelle sait frapper là ou ça fait mal car mon sang de champenoise n’a fait qu’un tour.  Je suis immédiatement aller sur le site où la carte des vins du resto me laisse  pantoise : déjà, elle fait dans le macho rital de caricature, de plus, preuve à l’appui grâce à Antoine, elle appelle ses vins mousseux, des « champagne italiens » à l’instar du Franciacorta.

On en reste sur le flanc surtout quand on lit le « Krug » Transalpin.

 

Maxime Ponson, le vigneron qui murmure à l’oreille de la terre

Maxime Ponson, un jeune vigneron qui allie talent et modestie.
Maxime Ponson, un jeune vigneron qui allie talent et modestie.

 

Voici un nouveau genre de vignerons champenois, ceux issus de la fameuse génération « Y ». Maxime Ponson fait partie de ces jeunes viticulteurs qui s’imposent en Champagne. Une tête bien faite pour un champagne, lui aussi, bien fait. Sans idées préconçues, modeste, se posant beaucoup de questions, avec comme ambition, celle de faire parler la terre à travers ses vins, Maxime Ponson élabore une seule cuvée. Elle est issue de son1,28 ha de vignes situé sur le terroir de Coulommes la Montagne (premier cru). Huit parcelles dont la moyenne d’âge du vignoble est de 35 ans. Cette cuvée porte le nom de « La Petite Montagne ».

Avec une philosophie d’autosuffisance liée au développement durable, pour ce trentenaire, rien n’est déterminé d’avance sur sa vinification qu’il veut le plus naturel possible « j’essaie de comprendre les choses« .  C’est le terroir, son maître-mot ! De fait, il sort d’Acropolis à Montpellier.  C’est avec son père, Pascal Ponson (lui-même récoltant-manipulant), que Maxime travaille main dans la main.   » Pour moi, le plus important, c’est les vendanges. Nous observons trois contrôles différents sur nos raisins afin de recueillir le meilleur Que cela soit à travers le travail des porteurs, celui des débardeurs ou encore aux pressoirs. » A savoir, dans la famille Ponson, on loge encore les vendangeurs.

Maxime Ponson vient de sortir sa cuvée issue de la vendange 2013. Composée de chardonnay (35%), de pinot noir (20%),de meunier (15%) et de vins de réserve (30%) des récoltes de 2010, 2011 et 2012, « La Petite Montagne » est dosée à 4 gr/l. La fermentation malolaticque est faite, elle est suivie d’une élevage sur lies de neuf mois pour les vins de l’année. Si la recette est informative, seul le résultat compte. Et là, c’est beau ! La terre s’exprime. Bulles fines, vins élégants, un champagne minéral presque salin. Du bel ouvrage ! Je suis loin d’être la seule à le constater. Le jeune « Ponson » exporte en Italie, au Japon, à New-York, il est reconnu par de nombreux sommeliers d’étoilés à Paris. Sa production se monte à 7000 bouteilles. Il n’y en aura pas pour tout le monde.

Cuvée La Petite Montagne : 26 euros

 

Here is wine growers’ new kind(genre) champenois, those stemming from the famous generation « Y ». Maxime Ponson is a member of these young wine growers who stand out in champagne(Champagne). A head made well for a champagne of exception. Without preconceived, modest ideas, asking(raising) itself many questions, with as ambition, that to make speak the earth(ground) through his wines, Maxime Ponson develops a single vintage. She(it) arises of son1,28 ha from vineyards(vines) situated on the country(soil) of Coulommes the Mountain (Premier Cru). Eight plots of land the mean age of the vineyard of which is of 35 years. This vintage bears the name of  » The Small Mountain « .

With a philosophy of self-sufficiency bound(connected) to the sustainable development, for it thirty-year old, nothing is beforehand determined on its wine making that he wants the most natural possible  » I try to understand(include) things « . It is the country(soil), its key word! Actually, he(it) goes out of Acropolis to Montpellier. It is with his father, Pascal Ponson (himself collecting(harvesting) treating(manipulating)), that Maxime works hand in hand.  » For me, the most importing(mattering), it is the grape harvests. We observe three different controls on our grapes to collect the best That it is through the work of the carriers, that of the dockers or still in presses.  » Worth knowing(Namely), in the family Ponson, we still accommodate the vintagers.

Maxime Ponson has just taken(brought) out his vintage stemming from the grape harvest 2013. Compound(made up) of Chardonnay(Chardonnays) (35 %), of pinot noir (20 %), of miller (15 %) and of spare wines (30 %) harvests of 2010, 2011 and 2012,  » The Small Mountain  » is measured in 4 gr / l. The malolaticque fermentation is made, it is followed of one breeding on dregs of nine months for wines of the year. If the recipe(takings) is informative, only the result(profit) counts(matters). And there, it is beautiful! The earth(ground) expresses himself. Fine bubbles, elegant wines, an almost salt mineral champagne. Of the beautiful work! I am far from being the only one to notice it. Young « Ponson » exports in Italy, in Japan, in New York, he is recognized by numerous wine stewards of studed in Paris. His(her,its) production amounts to 7000 bottles. There will not be for everybody.

26 euros