Blancs des Millénaires 2004, la légende est de retour

La légende des blancs de blancs : le blanc des millénaires. Millésime 2004
La légende des blancs de blancs : le blanc des millénaires. Millésime 2004

 

Le Blancs des Millénaires 2004 (Charles Heidsieck) fait son entrée en début d’année. Une entrée remarquée car très attendue par les amoureux de vins. Un millésime 2004 qui suit ainsi le 1995. Seulement trois millésimes ont été  élaborés : 1985, 1990, 1995 ( on prend son temps chez Charles..). Ce blanc de blancs exceptionnel fait partie de la tradition champenoise. Il est inscrit dans les gênes des grands amateurs de blanc de blancs. Cette cuvée est une légende au point que certains affirment que le Blanc des Millénaires est actuellement le plus grand blanc de blancs à boire.Que des chardonnays issus de la Côte des Blancs (Cramant, Avize, Oger, Mesnil et Vertus) où la maison dispose de nombreux approvisionnements de qualité. N’oublions pas que le blanc de blancs est lié à l’histoire de la maison.  le premier ayant été élaboré en 1949. Chut ! C’est secret, mais pour 2018, la maison réserve une surprise à ce propos.

 Blanc des Millénaires 2004 avec Cyril Brun, chef de caves et Stephen Leroux, directeur de Charles Heidsieck
Blanc des Millénaires 2004 avec Cyril Brun, chef de caves et Stephen Leroux, directeur de Charles Heidsieck

 

Après avoir tranquillement vieilli durant quatorze ans, dans les  crayères  de la maison, on peut apprécier le gras, la longueur et l’ultra-complexité du vin. La personnalité de ce 2004 est étonnante, elle joue une sorte de ping-pong entre les grands Bourgognes et les grands d’Alsace. On retrouve donc avec délice ce chardonnay de la vendange 2004 -celle-là même qui fait rêver toute la Champagne. Les vins de 2004 sont expressifs et fidèles, ils reflètent la notion même de champagne.

Même si on peut considérer être dans la deuxième tranche d’âge du millésime, le flacon peut être conservé encore très longtemps dans les caves. Toutefois si vous êtes comme moi, impatiente, mieux vaut le verser dans des verres à grands champagnes ! Je l’ai dégusté sans rien en accompagnement, juste Cyril Brun et Stephen Leroux, respectivement chef de caves et directeur de la maison Charles-Heidsieck. Un seul mot semble convenir : puissant !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire