Le CHAMPAGNE, le film, enfin disponible sur vos écrans

Il était attendu. Et le voilà. Le clip du Comité Champagne est enfin disponible. Eclatez-vous…comme des bulles ici

Une ode à la Champagne et à son savoir-faire réalisé par l’agence Horizon Bleu. Une vrai gageure pour l’institution Comité Champagne qui se doit de manier avec précaution et rigueur toutes les équations champenoises. Les objectifs du clip sont à but pédagogique. Ce film est à direction des écoles hôtelières, des formations sur le vin, Toutefois n’importe quel amateur de vin peut y trouver son compte. il s’agit presque d’un message d’intérêt général sur le champagne. On peut  également le considérer à la fois comme du B to B  ou du B to C

La qualité des images, le soin du graphisme voire la réalisation apporteront un plus dans la  communication digitale car le produit ne laisse personne indifférent. A noter que le teaser publié il y a une semaine a été vue 150 000 fois.

Le tournage a duré plus de 400 jours, plus de 100 figurants y ont participé, 5 techniques de tournage ont été utilisées (sol, drone, timelapse, slow motion, GoPro), le timelapse a nécessité 300 jours de production. Quant à son coût, cela reste de l’ordre du discret.

Des clips techniques de 2 minutes et la déclinaison de ce film dans d’autres langues seront mis à disposition au cours de l’année 2018.

He was expected. And here he is. The clip of the Champagne Committee is finally available. Have fun ... like bubbles here

An ode to Champagne and its know-how by the Horizon Bleu agency. A real challenge for the institution Comité Champagne which must handle with care and rigor all the equations Champagne. The objectives of the clip are for educational purposes. This film is directed to hotel schools, training on wine, However any wine lover can find his account. it is almost a general interest message on champagne. It can also be considered as both B to B or B to C

The quality of the images, the care of the graphics or even the realization will bring a plus in the digital communication because the product leaves nobody indifferent. Note that the teaser published a week ago was seen 150,000 times.

The shooting lasted more than 400 days, more than 100 extras participated, 5 shooting techniques were used (ground, drone, timelapse, slow motion, GoPro), the timelapse required 300 days of production. As for its cost, it remains of the order of the discrete one.

Technical clips of 2 minutes and the declination of this film in other languages ​​will be made available during the year 2018.

Les résultats de la vendange 2017 en Champagne

Les résultats provisoires de la vendanges 2017 en Champagne
Les résultats provisoires de la vendanges 2017 en Champagne

 

Cinq mois après la récolte (Harvest Horribilis!!!!), voici les résultats (provisoires) de la vendange 2017

La récolte en appellation Champagne correspond à  340 571 134 kilogrammes dont  11 271 930 kg de réserve individuelle soit 285 354 640 bouteilles disponibles et 9 767 704 en réserve (rappelons le il faut 1,154 kg/bouteille).Le rendement en Champagne en 2017 est de 9 724 kg/ha disponible et 333 kg/ha en réserve individuelle.

Promulgué en juillet dernier par le Comité Champagne, le rendement commercial était de 10 800 kg/ha dont 500 kg/ha sortis de la réserve champagne.The harvest in the Champagne appellation corresponds to 340 571 134 kilograms of which 11 271 930 kg of individual reserve is 285 354 640 bottles available and 9 767 704 in reserve (remember it requires 1.154 kg / bottle).

quand la CGT Champagne souhaite entrer au CIVC

L’intersyndicale CGT du Champagne se veut être force de propositions

 

Est-ce un voeu pieux de début d’année, une sorte de bonne résolution 2018 ? Non, l’Intersyndicale CGT du Champagne se sent investie d’une mission.  Celle de devenir un acteur à part entière du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC), désormais appelé le Comité Champagne. Pour rappel, réunissant les maisons et les vignerons, cet organisme est la pierre angulaire de l’aire d’appellation.  » Nous voulons participer aux décisions en apportant notre point de vue  » affirme Patrick Leroy, secrétaire général de l’intersyndicale. On peut se douter que la démarche peut étonner voire détonner dans le monde feutré champenois. Pourtant Patrick Leroy présente des éléments :  » La majeure partie des arbitrages du Comité Champagne concerne l’emploi.   Chaque choix impacte notre politique sociale.Rien qu’avec notre intersyndicale, nous représentons près de 2 000 salariés concernés. »  Pour poursuivre son raisonnement, Patrick Leroy évoque également son attachement à la Champagne : « Nous sommes de fervents défenseurs de l’aire d’appellation. Nous sommes très attachés au respect du cahier de l’AOC. Que cela soit dans le domaine de la commercialisation ou dans le domaine vitivinicole. Nous surveillons de près les prix bas du champagne, la montée en puissance du Prosecco, le prix du raisins, l’élaboration des vins. »

Attention pas de panique dans les couloirs de la rue Henri-Martin à Epernay (siège du Comité Champagne), L’Intersyndicale ne désire pas « entrer au bureau du Comité mais simplement être considérée comme une force de propositions.« 

Quand l’Ile de France veut sa part de champagne

La révision de l’aire d’appellation Champagne toujours en discussion (Bernard Sivade)

 

Il s’en passe des choses durant le trêve des confiseurs, selon Vitisphère, le Conseil spécialisé de FranceAgriMer s’est penché sur les contingents d’autorisations de plantation le 20 décembre. Il a notamment examiné le projet champenois soutenu par le Comité interprofessionnel des vins de Champagne et le Conseil de Bassin de limiter à 0.10 ha les autorisations de plantation des vins sans indication géographique sur cinq départements. Son vote a été favorable à la proposition mais il a reçu quatre votes contre : celui de l’administration. Toujours selon le site, c’est au ministre de trancher entre la demande des champenois d’interdire les plantations nouvelles de vins sans indication géographique dans l’aire de champagne, dans la révision de la future aire de champagne et dans un cordon large de trois communes autour de l’aire délimitée de champagne ou au contraire, d’autoriser les plantations comme le réclame le Syndicat des vignerons d’Ile de France.

Le Syndicat général des vignerons de la Champagne sera reçu par le ministère en janvier pour échanger sur la problématique. Les plantations nouvelles demandées ne sont pas motivées par une justification économique, comme le droit européen le prévoit.

Si la position du SGV est si méfiante, c’est non seulement que les contours de l’appellation sont suspendus à la nouvelle aire mais aussi qu’il redoute un détournement de notoriété.

L’AOC Champagne est officiellement née du décret du 29 juin 1936. Son aire géographique s’étend sur 5 départements, soit 635 communes où l’élaboration du champagne est autorisée. Parmi celles-ci, 319 ont le droit d’accueillir de la vigne, pour un total de 35 000 hectares classés. Une procédure de révision de la délimitation de cette aire géographique a été initiée en 2003 par l’INAO, à la demande du SGV, et devrait aboutir aux environs de 2018-2020.  Si tout va bien.

Pas de Champagne pour le shampoing

Ça ne moussera pas sur le nom Champagne

Un shampoing et un conditioner baptisés « Champagne Fizz » devaient être commercialisés en France en novembre 2017, notamment par l’enseigne Monoprix
Suite à l’intervention du Comité Champagne, la Direction commerciale de L’enseigne a accepté d’annuler cette commande avant même que les produits ne soient livrés en entrepôt.

Le fabricant américain Jonhson + Jonhson a confirmé ne plus commercialiser cette référence à l’avenir en France.