Maxime Ponson, le vigneron qui murmure à l’oreille de la terre

Maxime Ponson, un jeune vigneron qui allie talent et modestie.
Maxime Ponson, un jeune vigneron qui allie talent et modestie.

 

Voici un nouveau genre de vignerons champenois, ceux issus de la fameuse génération « Y ». Maxime Ponson fait partie de ces jeunes viticulteurs qui s’imposent en Champagne. Une tête bien faite pour un champagne, lui aussi, bien fait. Sans idées préconçues, modeste, se posant beaucoup de questions, avec comme ambition, celle de faire parler la terre à travers ses vins, Maxime Ponson élabore une seule cuvée. Elle est issue de son1,28 ha de vignes situé sur le terroir de Coulommes la Montagne (premier cru). Huit parcelles dont la moyenne d’âge du vignoble est de 35 ans. Cette cuvée porte le nom de « La Petite Montagne ».

Avec une philosophie d’autosuffisance liée au développement durable, pour ce trentenaire, rien n’est déterminé d’avance sur sa vinification qu’il veut le plus naturel possible « j’essaie de comprendre les choses« .  C’est le terroir, son maître-mot ! De fait, il sort d’Acropolis à Montpellier.  C’est avec son père, Pascal Ponson (lui-même récoltant-manipulant), que Maxime travaille main dans la main.   » Pour moi, le plus important, c’est les vendanges. Nous observons trois contrôles différents sur nos raisins afin de recueillir le meilleur Que cela soit à travers le travail des porteurs, celui des débardeurs ou encore aux pressoirs. » A savoir, dans la famille Ponson, on loge encore les vendangeurs.

Maxime Ponson vient de sortir sa cuvée issue de la vendange 2013. Composée de chardonnay (35%), de pinot noir (20%),de meunier (15%) et de vins de réserve (30%) des récoltes de 2010, 2011 et 2012, « La Petite Montagne » est dosée à 4 gr/l. La fermentation malolaticque est faite, elle est suivie d’une élevage sur lies de neuf mois pour les vins de l’année. Si la recette est informative, seul le résultat compte. Et là, c’est beau ! La terre s’exprime. Bulles fines, vins élégants, un champagne minéral presque salin. Du bel ouvrage ! Je suis loin d’être la seule à le constater. Le jeune « Ponson » exporte en Italie, au Japon, à New-York, il est reconnu par de nombreux sommeliers d’étoilés à Paris. Sa production se monte à 7000 bouteilles. Il n’y en aura pas pour tout le monde.

Cuvée La Petite Montagne : 26 euros

 

Here is wine growers’ new kind(genre) champenois, those stemming from the famous generation « Y ». Maxime Ponson is a member of these young wine growers who stand out in champagne(Champagne). A head made well for a champagne of exception. Without preconceived, modest ideas, asking(raising) itself many questions, with as ambition, that to make speak the earth(ground) through his wines, Maxime Ponson develops a single vintage. She(it) arises of son1,28 ha from vineyards(vines) situated on the country(soil) of Coulommes the Mountain (Premier Cru). Eight plots of land the mean age of the vineyard of which is of 35 years. This vintage bears the name of  » The Small Mountain « .

With a philosophy of self-sufficiency bound(connected) to the sustainable development, for it thirty-year old, nothing is beforehand determined on its wine making that he wants the most natural possible  » I try to understand(include) things « . It is the country(soil), its key word! Actually, he(it) goes out of Acropolis to Montpellier. It is with his father, Pascal Ponson (himself collecting(harvesting) treating(manipulating)), that Maxime works hand in hand.  » For me, the most importing(mattering), it is the grape harvests. We observe three different controls on our grapes to collect the best That it is through the work of the carriers, that of the dockers or still in presses.  » Worth knowing(Namely), in the family Ponson, we still accommodate the vintagers.

Maxime Ponson has just taken(brought) out his vintage stemming from the grape harvest 2013. Compound(made up) of Chardonnay(Chardonnays) (35 %), of pinot noir (20 %), of miller (15 %) and of spare wines (30 %) harvests of 2010, 2011 and 2012,  » The Small Mountain  » is measured in 4 gr / l. The malolaticque fermentation is made, it is followed of one breeding on dregs of nine months for wines of the year. If the recipe(takings) is informative, only the result(profit) counts(matters). And there, it is beautiful! The earth(ground) expresses himself. Fine bubbles, elegant wines, an almost salt mineral champagne. Of the beautiful work! I am far from being the only one to notice it. Young « Ponson » exports in Italy, in Japan, in New York, he is recognized by numerous wine stewards of studed in Paris. His(her,its) production amounts to 7000 bottles. There will not be for everybody.

26 euros

 

 

Des mouvements chez Nicolas Feuillatte

Des nominations sur les postes clé chez Nicolas Feuillatte.
Des nominations sur les postes clé chez Nicolas Feuillatte.

 

Quelques mois après ses prises de fonction, Christophe Juarez, Directeur Général du Centre Vinicole Champagne Nicolas Feuillatte CV CNF), profile une nouvelle organisation de son Comité de Direction pour mieux agir sur les trois défis de son plan de développement : la consolidation des parts de marché, l’accompagnement de la transformation des métiers de la filière et l’intensité de la relation avec les adhérents de la plus puissante Union de la viticulture champenoise.

Quatre nouvelles directions sont créées :

Une Direction Vignes et Vins animée par Guillaume Roffiaen, actuel chef de caves du champagne Nicolas Feuillatte, dont la mission sera de piloter l’élaboration des cuvées depuis le pied de vigne jusqu’à la bouteille ;

Une direction commerciale France pilotée par Stéphane Barbier, précédemment directeur des bentes France du CV CNF ;

Une direction commerciale Internationale confiée à Monique Senée dont l’expérience des marchés mondiaux s’est forgée auprès de grands noms du luxe (Hermès, Shiseido, Annick Goutal, Lolita Lempicka) ;

Une direction marketing et communication mise en œuvre par Nadia Lelandais, forte d’une approche dynamique des problématiques de marque de l’agro-alimentaire français (Marne et Champagne, De Venoge, Kronenbourg, Carlsberg, Staub, Caddie…).

Ces nouvelles directions viendront compléter le dispositif en place, à savoir la Direction des Relations Champenoises assurée par Pierre Zampaglione, la Direction Administrative et Financière par Jean-Marc Derrien et la Direction de Production par Damien Bergot.

A few months after his taking office, Christophe Juarez, Managing director of the Wine-producing Center champagne(Champagne) Nicolas Feuillatte, profiles a new organization of his Executive committee to act better on three challenges of his development plan: the consolidation of market shares, the support(accompaniment) of the transformation(processing) of the jobs(businesses) by the sector(network) and the intensity of the relation with the members of the most powerful Union of the vine growing champenoise.
Four new directions(managements) are created:
A Direction(Management) Vineyards(Vines) and Wines livened up(led) by Guillaume ROFFIAEN, current Head wine waiter of the champagne Nicolas Feuillatte, whose mission will be to pilot the elaboration of vintages since the vine stock up to the bottle;
A Sales management France piloted by Stéphane BARBIER, previously Sales manager France of the CV CNF;
An International Sales management confided(entrusted) to Monique SENEE whose experience(experiment) of the world markets built up itself with big names of the luxury (Hermes, Shiseido, Annick Goutal, Lolita Lempicka);
A Marketing department and implemented Communication by Nadia LELANDAIS, strong of a dynamic approach of the leading problems of the French food-processing industry (the Marne and the champagne(the Champagne), Of Venoge, Kronenbourg, Carlsberg, Staub, Shopping cart).
These new directions(managements) will come to complete the device(plan) ready(in position), worth knowing(namely) the Direction(Management) of the Relations inhabitants of the Champagne region insurant by Pierre Zampaglione, the Administrative and Financial Department by Jean-Marc Derrien and the Direction(Management) of Production by Damien Bergot.

Le CHAMPAGNE, le film, enfin disponible sur vos écrans

Il était attendu. Et le voilà. Le clip du Comité Champagne est enfin disponible. Eclatez-vous…comme des bulles ici

Une ode à la Champagne et à son savoir-faire réalisé par l’agence Horizon Bleu. Une vrai gageure pour l’institution Comité Champagne qui se doit de manier avec précaution et rigueur toutes les équations champenoises. Les objectifs du clip sont à but pédagogique. Ce film est à direction des écoles hôtelières, des formations sur le vin, Toutefois n’importe quel amateur de vin peut y trouver son compte. il s’agit presque d’un message d’intérêt général sur le champagne. On peut  également le considérer à la fois comme du B to B  ou du B to C

La qualité des images, le soin du graphisme voire la réalisation apporteront un plus dans la  communication digitale car le produit ne laisse personne indifférent. A noter que le teaser publié il y a une semaine a été vue 150 000 fois.

Le tournage a duré plus de 400 jours, plus de 100 figurants y ont participé, 5 techniques de tournage ont été utilisées (sol, drone, timelapse, slow motion, GoPro), le timelapse a nécessité 300 jours de production. Quant à son coût, cela reste de l’ordre du discret.

Des clips techniques de 2 minutes et la déclinaison de ce film dans d’autres langues seront mis à disposition au cours de l’année 2018.

He was expected. And here he is. The clip of the Champagne Committee is finally available. Have fun ... like bubbles here

An ode to Champagne and its know-how by the Horizon Bleu agency. A real challenge for the institution Comité Champagne which must handle with care and rigor all the equations Champagne. The objectives of the clip are for educational purposes. This film is directed to hotel schools, training on wine, However any wine lover can find his account. it is almost a general interest message on champagne. It can also be considered as both B to B or B to C

The quality of the images, the care of the graphics or even the realization will bring a plus in the digital communication because the product leaves nobody indifferent. Note that the teaser published a week ago was seen 150,000 times.

The shooting lasted more than 400 days, more than 100 extras participated, 5 shooting techniques were used (ground, drone, timelapse, slow motion, GoPro), the timelapse required 300 days of production. As for its cost, it remains of the order of the discrete one.

Technical clips of 2 minutes and the declination of this film in other languages ​​will be made available during the year 2018.

La Champagne Live sur la place de Londres au mois de mai prochain

Une évolution de la grande dégustation du Comité Champagne de la Place de Londres pour 2018
Une évolution de la grande dégustation du Comité Champagne de la Place de Londres pour 2018

 

Revisitons nos classiques ! Le rendez-vous incontournable du printemps pour les pros du champagne, c’est la grande dégustation du Comité Champagne  sur la place de Londres. Celle-ci  prend un virage à 180 degrés. Une autre façon de penser, une autre façon de faire.

Déjà l’année dernière, la dynamique directrice du bureau britannique, Françoise Peretti, avait lancé cet évènement en le transformant en  » The official #Champagne Experience Day »,  pour une présentation similaire. La dégustation de champagne de l’année dernière avait eu lieu à l’école d’art et de design Central Saint Martins à King’s Cross le 29 mars.

Avec l’aval de la commission de la communication du Comité Champagne, pour 2018, l’intitulé change,  le lieu, la date et l’organisation évoluent également.

Désormais, parlons de la Champagne Live.

Elle se déroulera au Kensington Olympia le 22 mai et sera organisée en association avec la London Wine Fair, qui aura lieu du 21 au 23 mai, et remplira l’Olympia Grand Hall. Une vraie bonne idée !

De manière significative, le format traditionnel de la dégustation du Comité Champagne sera abandonné, avec Champagne Live contenant trois zones de dégustation «thématiques», tout en supprimant les tables de marques pour chaque producteur soutenant l’événement. On peut également compter sur des masters class et sur une présence importante de la communication digitale.

 

 

Les coteaux champenois de Vitry-le-François à la fête en 2017

Une dégustation de vins clairs issus de la récolte 2017 pour la Saint-François
Une dégustation de vins clairs issus de la récolte 2017 pour la Saint-François.

 

Avec la Saint-François, les coteaux vitryats font les fiers. Quinze villages, à peine 480 hectares exposés sud où le chardonnay est le maître des lieux. C’est également un grand terrain de chasse pour les approvisionnements des maisons.

Comme tous les ans, depuis quatre ans, les membres de l’Association de promotion du champagne et des coteaux vitryats (APCCV) célèbrent la Saint-François ( hommage à François-1er, fondateur de Vitry-le-François ).  Plus précisément, il s’agit d’une présentation des vins clairs issu de la dernière vendange aux chefs de caves, oenologues (Pommery, Thiénot, Veuve-Clicquot, Jacquart…) et aux courtiers en vins.  Provenant des parcelles de Vitry-en-Perthois, Bassuet, Vanault-le-Chatel, Saint-Lumier-en-Champagne ou Vouvray-le-Grand en autres, ce sont donc douze échantillons des vins de la récolte 2017 qui ont été dégustés et commentés. Pour la faire « courte », les jeunes pousses du vitryats sont désormais adultes avec une moyenne d’âge de 25 ans, ils reflètent une certaine idée de la nouvelle viticulture champenoise.

es professionnels (chefs de caves et courtiers en vins) ont pu découvrir la qualité des vins clairs
Les professionnels (chefs de caves ou oenologues) ont pu découvrir la qualité des vins clairs

 

Au fil des commentaires, on retrouve les mêmes remarques sur la régularité, les arômes d’agrumes, la rondeur et la maturité. En résumé, de très jolis vins qui feront merveille dans les assemblages. Des compliments qui font rougir de plaisir Bertrand Trépo, président de l’association APCCV (un intitulé un peu aride !)   » On a eu de la chance cette année sur le Vitryat, pour nous des vendanges comme celles-ci, on en veut en bien une chaque année« . Le seul à dire du bien de cette vendange que d’autres préfèrent oublier.

 

Un flacon baptisé Méditation

Bertrand Trépo présente une toute jeune cuvée de champagne baptisée Méditation.
Bertrand Trépo présente une toute jeune cuvée de champagne baptisée Méditation.

 

La coopérative La Renaissance, à Bassuet, lancent la première cuvée baptisée Méditation de leur jeune marque : champagne Val Secret (du nom de l’abbaye disparue dans le village)  (114 adhérents, 82 hectares). Pur chardonnay, la cuvée est élaborée à partir d’une base de la vendange 2013 assemblée aux millésimes 2009 et 2012, un dosage à 5 g/l qui sert l’équilibre (vendu autour de quarante euros).

As every year, for four years, the members of the Association for the promotion of champagne and hillsides Vitryats (APCCV) celebrate the Saint-François (tribute to François-1er, founder of Vitry-le-François). Specifically, it is a presentation of the clear wines from the last harvest to cellar leaders, oenologists (Pommery, Thienot, Veuve-Clicquot, Jacquart …) and wine brokers. From the vineyards of Vitry-en-Perthois, Bassuet, Vanault-le-Chatel, Saint-Lumier-en-Champagne or Vouvray-le-Grand in other words, twelve samples of the wines of the 2017 harvest were tasted and commented. To make it « short », young shoots vitryats are now adults with an average age of 25 years, they reflect a certain idea of ​​the new viticulture champenoise.
Throughout the comments, we find the same remarks on regularity, citrus aromas, roundness and maturity. In summary, very beautiful wines that will be wonderful in the assemblies. Compliments that make him blush with pleasure Bertrand Trépo, president of the association APCCV (a somewhat arid title!) « We were lucky this year on the Vitryat, for us harvest like this, we want in well one each year « . The only one to say good of this harvest that others prefer to forget.

The cooperative La Renaissance, in Bassuet, launched the first batch called Meditation of their young brand: champagne Val Secret (named after the abbey disappeared in the village) (114 members, 82 hectares). Pure chardonnay, the cuvée is elaborated from a base of the 2013 harvest, assembled to the 2009 and 2012 vintages, a dosage of 5 g / l which serves the balance (sold around forty euros).

 

Les résultats de la vendange 2017 en Champagne

Les résultats provisoires de la vendanges 2017 en Champagne
Les résultats provisoires de la vendanges 2017 en Champagne

 

Cinq mois après la récolte (Harvest Horribilis!!!!), voici les résultats (provisoires) de la vendange 2017

La récolte en appellation Champagne correspond à  340 571 134 kilogrammes dont  11 271 930 kg de réserve individuelle soit 285 354 640 bouteilles disponibles et 9 767 704 en réserve (rappelons le il faut 1,154 kg/bouteille).Le rendement en Champagne en 2017 est de 9 724 kg/ha disponible et 333 kg/ha en réserve individuelle.

Promulgué en juillet dernier par le Comité Champagne, le rendement commercial était de 10 800 kg/ha dont 500 kg/ha sortis de la réserve champagne.The harvest in the Champagne appellation corresponds to 340 571 134 kilograms of which 11 271 930 kg of individual reserve is 285 354 640 bottles available and 9 767 704 in reserve (remember it requires 1.154 kg / bottle).

Les derniers chiffres (officiels) des expéditions champenoises

Bien sûr, on a lu, vu et entendu que  le fameux “ record “ champenois sera atteint cette année ! Près de cinq milliards d’euros de chiffre d’affaires pour l’année 2017. Bravo la Champagne !

Les expéditions champenoises en novembre 2017
Les derniers chiffres officiels des expéditions champenoises

Seulement on évoque peu ou prou les volumes. De fait, ce simple mot n’est pas vraiment apprécié en terre champenoise où on préfère aborder le thème sacro-saint de la valeur ajoutée.Faire plus avec moins ! Quoi qu’il en soit voilà les derniers chiffres officiels publiés sur les expéditions champenoises (Comité Champagne).

Pour le mois de novembre 2017, les expéditions de vins de Champagne reculent de 2,5% par rapport au mois de novembre 2016. Elles s’établissent à 47,7 millions de bouteilles. La France est en baisse tandis que l’Union européenne et les pays tiers sont en hausse.

Pour les onze premiers mois, les expéditions s’établissent à 271,3 millions de bouteilles et augmentent de 1,9%. Sur douze mois, les expéditions sont en hausse de 1,0%. Elles s’établissent à 311,2 millions de bouteilles. On peut penser que ce chiffre sera légèrement en hausse pour le mois de décembre. Pas tant que cela car les commandes, particulièrement sur les marchés à l’export, sont effectuées bien en amont.

Ainsi pour le mois de novembre, les maisons sont en hausse de 2,9% à 200,6 millions de bouteilles. Alors que les expéditions vers la France sont en retrait (-0,7%), les pays du reste du monde (+10,0%) et de l’Union européenne (+0,4%) progressent.

Les expéditions des coopératives augmentent de 4,4%, pour un volume de 24,2 millions de bouteilles. Elles progressent de 4,6% à destination de la France et de 14,8% vers les pays du reste du monde. Elles sont en recul de 2,6% vers l’Union européenne.

Les expéditions des vignerons sont en retrait de 3,2%, à 46,5 millions de bouteilles. En France, destination de la majorité de leurs volumes, leurs expéditions sont toujours en recul (-4,7%). Néanmoins, elles restent dynamiques à destination du reste du monde (+9,8%) et vers l’Union européenne (+4,1%).

Au total, la France, qui pèse 48,1% des expéditions, baisse de 1,4%, à 130,5 millions de bouteilles. L’Union européenne, en légère hausse de 0,4%, représente 25,2% des expéditions, à 68,3 millions de bouteilles. Le reste du monde augmente de 10,3%. Il constitue 26,7% des expéditions avec 72,6 millions de bouteilles

Allez on attend les chiffres de décembre pour trinquer à la santé de la Champagne !

L’Archiconfrérie de la Saint Vincent de Champagne se réunira à Epernay samedi 13 janvier

L’Archiconfrérie de la Saint-Vincent aura lieu le samedi 13 janvier à Epernay (Michel Jolyot)
De Saint Vincent, on sait qu’il est le saint patron des vignerons. Persécuté sous le gouvernement romain, il serait mort en janvier 304 de notre ère. Dans les siècles qui suivirent, son culte se développa dans la plupart des régions viticoles, dont la Champagne qui perpétue chaque année cette belle tradition festive.
Dans les années 1930, l’Archiconfrérie Saint Vincent des Vignerons de la Champagne eut l’idée de regrouper les confréries à Epernay. C’est surtout à partir de 1990 que, sous l’impulsion de Brigitte Chandon Moët et Michel Janisson, ses co-présidents, la célèbre fête va vivre son renouveau et connaître une forte renommée.
La Saint Vincent est un événement dont les visiteurs du monde entier sont habitués à mesurer l’importance et la beauté.
La Saint Vincent réinvestit la Ville d’Epernay le samedi 13 janvier prochain, à la grande satisfaction des coprésidents de l’Archiconfrérie Evelyne Roques-Boizel et Maurice Vollereaux.
 Le grand public ne manquera pas de suivre ce défilé hors du commun, dès 15h00, au départ du Champagne Mercier : près de 1000 participants, soit 90 confréries et maisons de Champagne vont parcourir les rues, vêtus de leurs beaux costumes traditionnels, et regroupés derrière leurs Bannières et tonnelets, pour se rendre à la Grande Messe de Saint Vincent en l’Eglise Notre-Dame d’Epernay à 16h heurescélébrée par Monseigneur François Touvet, évêque de Châlons-en-Champagne.
La chorale de l’Archiconfrérie regroupant les choristes de la région animera cette célébration de Saint Vincent avec l’Harmonie des Tonneliers.
Suivront ensuite les traditionnelles cérémonies de Saint Vincent à 18 h 15 au Hall des Sports Pierre Gaspard, Parc Roger Menu : discours de Vincent Perrin, directeur général du Comité Champagne, remise des médailles de la Corporation et passation de la bannière de l’Archiconfrérie.
Pourquoi saint Vincent est-il devenu le saint patron des vignerons ? Les réponses sont aussi nombreuses qu’imprécises.Certains diront que la période de la Saint-Vincent (22 janvier), tombant juste après les festivités de Noël et du jour de l’an, offre un calme propice à la célébration de ce protecteur.
D’autres expliqueront que la Saint-Vincent correspond à une période lunaire favorable pour la reprise du travail dans les vignes.

Enfin, on peut aussi remarquer que dans « Vincent » il y a « Vin » et qu’il est tout à fait commode d’y voir un signe évident.

Pour tout savoir www.champagne.fr 

Quand l’Ile de France veut sa part de champagne

La révision de l’aire d’appellation Champagne toujours en discussion (Bernard Sivade)

 

Il s’en passe des choses durant le trêve des confiseurs, selon Vitisphère, le Conseil spécialisé de FranceAgriMer s’est penché sur les contingents d’autorisations de plantation le 20 décembre. Il a notamment examiné le projet champenois soutenu par le Comité interprofessionnel des vins de Champagne et le Conseil de Bassin de limiter à 0.10 ha les autorisations de plantation des vins sans indication géographique sur cinq départements. Son vote a été favorable à la proposition mais il a reçu quatre votes contre : celui de l’administration. Toujours selon le site, c’est au ministre de trancher entre la demande des champenois d’interdire les plantations nouvelles de vins sans indication géographique dans l’aire de champagne, dans la révision de la future aire de champagne et dans un cordon large de trois communes autour de l’aire délimitée de champagne ou au contraire, d’autoriser les plantations comme le réclame le Syndicat des vignerons d’Ile de France.

Le Syndicat général des vignerons de la Champagne sera reçu par le ministère en janvier pour échanger sur la problématique. Les plantations nouvelles demandées ne sont pas motivées par une justification économique, comme le droit européen le prévoit.

Si la position du SGV est si méfiante, c’est non seulement que les contours de l’appellation sont suspendus à la nouvelle aire mais aussi qu’il redoute un détournement de notoriété.

L’AOC Champagne est officiellement née du décret du 29 juin 1936. Son aire géographique s’étend sur 5 départements, soit 635 communes où l’élaboration du champagne est autorisée. Parmi celles-ci, 319 ont le droit d’accueillir de la vigne, pour un total de 35 000 hectares classés. Une procédure de révision de la délimitation de cette aire géographique a été initiée en 2003 par l’INAO, à la demande du SGV, et devrait aboutir aux environs de 2018-2020.  Si tout va bien.