Experience 2002 vs 2009 en Champagne avec Laurent Fédou (Canard-Duchêne)

Petit test sur les millésimes 2002 et 2009 avec Laurent Fédou

“I am convinced that 2009 is of the same pedigree as 2002,” said Moët & Chandon cellar master Benoît Gouez, when launchin a Champagne from the former vintage in London last week. La scène se déroule fin octobre, elle est relatée par Patrick Smith, journaliste à Drinks Business lors du lancement du millésime 2009 de la maison Moët & Chandon. Une sacrée déclaration de la part du chef de caves de la Grande maison. 

D’un côté le 2002, de l’autre le 2009 !

Peut-on comparer le millésime du siècle ! Rappelons-nous que ce millésime est complètement à part pour les Champenois, somptueux, riche, exceptionnel, mais à part ! Une espèce d’ovni dans la sphère des millésimes. Cette comparaison m’as interpellée, j’ai décide de faire un fun test avec Laurent Fédou ( Canard-Duchêne ) élu chef de caves de l’année lors des Trophées Champenois (Bulles et Millésimes). Un millésime 2002 et un 2009, l’assemblage n’est pas totalement identique à celui de la “Grande Maison” mais c’est un assemblage champenois ( chardonnays, pinots noirs, meuniers). Bien sûr intellectuellement ce n’est pas totalement honnête, mais bon, c’est juste pour voir. Car il faut compter sur bien d’autres facteurs, en autres sur la qualité des approvisionnements et le vieillissement en cave. Comparer un jeune et un vieux ( si l’on peut dire, mais on est en Champagne). Les deux vins ont été dégorgés pour l’occasion sans ajout de dosage. Comme on peut s’y attendre le 2002 est fabuleux, il embaume le verre. Des parfums exotiques et épicées, des arômes de café  de miel et de cire d’abeille, restant encore très frais.  » C’est volumineux, charpentés et construits, c’est riche et généreux « , Laurent Fédou est dithyrambique. Arrêtons-le pour passer au 2009. L’air et la chanson ne sont pas les mêmes :  » C‘est riche et opulent mais pas aussi dynamique que le 2002. En fait on pourrait dire que le 2002 a encore du potentiel, alors que le 2009 a tout donné, l’un est opulent et gras, l’autre généreux et frais «  . Fin du test.