Année record pour le champagne Deutz

 

Une très belle année 2017 pour Fabrice Rosset, patron de la maison Deutz à Aÿ.

 

Une année record ! Un patron de champagne heureux ! Fabrice Rosset, président de la jolie maison Deutz d’Aÿ est particulièrement enjoué en dévoilant ses résultats. Il en à l’air et la chanson avec l’expédition de 2, 35 millions de bouteilles en 2017.  » Nous avons eu une superbe année tant en volume qu’en chiffre d’affaires qu’en résultats. » Le triplé gagnant champenois !

Cette réussite n’est pas nouvelle, tous les ans, tranquillement et sûrement, la maison Deutz recueille des points de croissance.   » Sur vingt ans, si on lisse les années, tous les ans, nous obtenons des records successifs.  » A cela il faut ajouter les chiffres du « Rhône », la maison soeur Delas qui produit les plus belles appellations du nord de la Vallée du Rhône, a expédié 2,5 million de cols en 2017. En tout : 60 millions d’euros de chiffre d’affaires. Quant aux résultats nets, ils seront connus après le prélèvement des impôts.  Et, cerise sur le gâteau,  depuis début janvier, la marque champenoise a bénéficié d’une hausse de 20% sur ses expéditions :   » cela prouve que tout a été vendu, il n’y a pas d’accumulation de stocks au 31 décembre. » 

The right man at the right place at the right time, Fabrice Rosset, considère qu’il s’agit là de la récompense d’un travail bien fait d’une équipe bien rodée :  » Nous sommes dans une continuité qui suit notre logique de développement maîtrisé. »  Le champagne Deutz est vendu à 40 % à l’export, avec des pointes en hausse en Suisse et en Suède, Fabrice Rosset se laisse encore de la marge et du temps pour s’étendre sur les marchés internationaux.

Avec le lancement de son parcellaire blanc de noirs, le fameux, Hommage à William Deutz, en fin d’année, cette réussite champenoise est à mettre au compte d’une certaine ambition mesurée, d’une idée du savoir-faire champenois, et, ceci entraînant cela,  une cote de sympathie des prescripteurs, là aussi un triplé gagnant !

A record year! A boss of happy champagne! Fabrice Rosset, president of the attractive house Deutz d’ A ÿ is particularly cheerful by revealing his results(profits). He(it) it in the air and the song with the expedition(shipping) of 2, 35 million bottles in 2017.  » We had a magnificent year both in volume and in turnover(sales) that in results(profits).  » The winning triplet champenois! This success is not new, every year, quietly and certainly, the house Deutz collects points of growth.  » Over twenty years, if we smooth years, every year, we obtain successive records.  » In it it is necessary to add the figures of the « Rhône », the sister enterprise Delas which produces the most beautiful naming of the North of the Valley of the Rhône, sent 2,5 million collars(passes) in 2017. In everything: 60 millions euros.

 

Les derniers chiffres (officiels) des expéditions champenoises

Bien sûr, on a lu, vu et entendu que  le fameux “ record “ champenois sera atteint cette année ! Près de cinq milliards d’euros de chiffre d’affaires pour l’année 2017. Bravo la Champagne !

Les expéditions champenoises en novembre 2017
Les derniers chiffres officiels des expéditions champenoises

Seulement on évoque peu ou prou les volumes. De fait, ce simple mot n’est pas vraiment apprécié en terre champenoise où on préfère aborder le thème sacro-saint de la valeur ajoutée.Faire plus avec moins ! Quoi qu’il en soit voilà les derniers chiffres officiels publiés sur les expéditions champenoises (Comité Champagne).

Pour le mois de novembre 2017, les expéditions de vins de Champagne reculent de 2,5% par rapport au mois de novembre 2016. Elles s’établissent à 47,7 millions de bouteilles. La France est en baisse tandis que l’Union européenne et les pays tiers sont en hausse.

Pour les onze premiers mois, les expéditions s’établissent à 271,3 millions de bouteilles et augmentent de 1,9%. Sur douze mois, les expéditions sont en hausse de 1,0%. Elles s’établissent à 311,2 millions de bouteilles. On peut penser que ce chiffre sera légèrement en hausse pour le mois de décembre. Pas tant que cela car les commandes, particulièrement sur les marchés à l’export, sont effectuées bien en amont.

Ainsi pour le mois de novembre, les maisons sont en hausse de 2,9% à 200,6 millions de bouteilles. Alors que les expéditions vers la France sont en retrait (-0,7%), les pays du reste du monde (+10,0%) et de l’Union européenne (+0,4%) progressent.

Les expéditions des coopératives augmentent de 4,4%, pour un volume de 24,2 millions de bouteilles. Elles progressent de 4,6% à destination de la France et de 14,8% vers les pays du reste du monde. Elles sont en recul de 2,6% vers l’Union européenne.

Les expéditions des vignerons sont en retrait de 3,2%, à 46,5 millions de bouteilles. En France, destination de la majorité de leurs volumes, leurs expéditions sont toujours en recul (-4,7%). Néanmoins, elles restent dynamiques à destination du reste du monde (+9,8%) et vers l’Union européenne (+4,1%).

Au total, la France, qui pèse 48,1% des expéditions, baisse de 1,4%, à 130,5 millions de bouteilles. L’Union européenne, en légère hausse de 0,4%, représente 25,2% des expéditions, à 68,3 millions de bouteilles. Le reste du monde augmente de 10,3%. Il constitue 26,7% des expéditions avec 72,6 millions de bouteilles

Allez on attend les chiffres de décembre pour trinquer à la santé de la Champagne !