Préceptes pour le soupir d’une bouteille de champagne

Classe et patience pour déboucher une bouteille de champagne.
Classe et patience pour déboucher une bouteille de champagne.

 

Simple oui ! Encore faut-il encore le faire avec élégance.  Ouvrir un flacon de champagne demande un certain cérémonial. Après mille et un conseils reçus, voici un condensé mode d’emploi du  » savoir déboucher  » devant ses amis.

Sortir la bouteille de son réceptacle. Si elle était dans le seau champagne, l’essuyer avec la serviette. Dégager l’œillet du muselet et le détordre; séparer légèrement les branches du muselet. L’œillet (boucle) est parfois apparent, ou tout au moins visible par le renflement qu’il forme sous l’étain. Sinon, il faut palper le goulot pour le sentir sous le doigt. Légèrement connoté non ! Normalement, l’œillet se détord dans le sens contraire à celui des aiguilles d’une montre, mais attention, pour quelques marques, c’est l’inverse; d’onction  se méfier. Placer aussitôt un pouce sur le bouchon, par mesure de sécurité, si le bouchon est jugé prêt à partir. Saisir le corps de la bouteille avec une main, en l’inclinant de 30 à 45° afin de faciliter le débouchage en évitant la sortie de la mousse. Ne pas diriger la bouteille vers le public présent qui pourrait être atteint en cas de départ intempestif du bouchon. Tourner la bouteille pour en séparer sans bruit le bouchon.

Si toutes ces manipulations sont exécutées dans les règles de l’art, il sera possible d’entendre le « soupir » du champagne !

Opening Champagne bottles

Take out the bottle from its storage place or receptacle. If the bottle was in a Champagne bucket, wipe it out with the towel. Get the metal loop and twist it to loosen the metal cage around the cork. The metal loop is sometimes visible, or at least can be seen under the foil wrap. If not, one has to feel the neck of the bottle.
Usually, the metal loop untwists counterclockwisely but since such is not the case for some brands, one has to be careful. Immediately rest your thumb on the cork, for safety reasons, if the cork is about to pop out. Get a good grip on the body of the bottle with one hand, and tilt it up to 30 to 45° so as to ease the uncorking and avoid the foam getting out. Be very careful when opening the Champagne bottle with people around, in case the cork pops out. Slowly turn the bottle to uncork it without a loud noise. If the uncorking ceremony is performed properly, one will hear the soft “pop” of Champagne!

Le roi du gerbage de champagne devient un must des réseaux sociaux

C’est la vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux ! Imaginez la situation : vous venez de claquer 30 000 euros dans une boîte de nuit à Ibiza pour un jéroboam de champagne.  Les femmes vous adulent, les hommes vous respectent. Vous êtes prêt à devenir le roi du dance floor. Pas de bol, le sort en a décidé autrement. Vous voici, prêt à entrer dans Les rois du gag.

Voici ici comment devenir le roi du gag pour 30 000 euros

Ouvrir un jéroboam n’est pas chose aisée. Sa contenance est de trois litres, soit six bouteilles,  sa prise de mousse s’effectue dans le flacon. Une technique qui assure une conservation de la pression. La bulle remonte ainsi jusqu’au goulot de la bouteille. Durant la montée, cette micro bulle s’enrichit avec le CO2 dissous dans la bouteille… Elle grossit, grossi, grossi ! Ainsi plus la hauteur de la bouteille est importante, plus la bulle contribue au volume de la mousse. Quand on ouvre le flacon (et qu’on le secoue un peu), le gaz carbonique s’échappe vers la sortie  Cela porte le très joli nom de « gerbage » !

Pour ma part, je dis « bien fait ! « , même si ce nigth-clubber n’en avait pas l’intention, il a encore une fois démontrer (à sa manière) que le gerbage est une honte dans le monde du champagne. Quand on pense au travail effectué dans les vignes, puis en caves, je ne peux qu’être dégoûtée par ces méthodes de fiesta qui nuisent à l’image de notre vin. Militons contre les soirées « Mousse » et les crétins qui arrosent leurs copains.

(Si quelqu’un reconnaît l’étiquette sur la vidéo, qu’il n’hésite pas à me contacter)