Nicolas Feuillatte chez Amazon Go

Christophe Juarez , directeur général de Nicolas Feuillate chez Amazon GO
Christophe Juarez , directeur général de Nicolas Feuillatte chez Amazon GO

L’affaire me laisse perplexe ! Un sourire « Ultra brite » aux lèvres, le directeur général du centre de Chouilly (Nicolas Feuillatte), Christophe Juarez se félicite sur les réseaux sociaux d’être le premier champagne à être présenté sur les linéaires d’Amazon Go à Seattle.

Pour rappel Nicolas Feuillattereprésente 11 millions de bouteilles expédiées en 2016 dont 10,4 sous la marque Nicolas Feuillatte (dont 61 % pour la France et 39% à l’Export). Elle se veut la première marque en France / la 3ème marque mondiale. Son chiffre d’affaires est de 202 millions d’euros en 2016 pour un résultat net de 20 millions d’euros et un résultat d’exploitation de 20 millions d’euros.

Depuis le début de l’année, ça bouge à Chouilly. De nouvelles nominations et une nouvelle politique commerciale sont à l’ordre de jour. Une star du marketing, Nadia Lelandais, avec un CV long comme le bras, a été nommée. Une spécialiste de la grande distribution. Pas de cris d’orfraies sur ce thème ! La GD, tout le monde veut en être ! A l’instar de Canard-Duchêne, Mercier ou Feuillate  voire Moët & Chandon (sans oublier la famille Rapeneau ou les Roches Blanches) qui se livrent une bataille rangée chaque année. On peut le comprendre  : en France en 2016,   27 millions de bouteilles de champagne ont été commercialisées pour un chiffre d’affaires de 549 millions d’euros, soit plus de la moitié de la valeur du marché des vins effervescents (59%) vendus.On peut doubler les chiffres si on parle du monde. Attention, je n’évoque pas sur ce post les champagnes de prix d’appel, les dix euros ou moins, ou les promotions de fin d’année !

Sur Amazon Go, Nicolas Feuillatte a dégainé le premier.  Même si l’intérêt d’être présent sur les linéaires d’un supermarché de Seattle  ( surtout des salades et des sandwichs emballés)  ne paraît pas vraiment glamour, Amazon reste le maître des règles de la nouvelle consommation.  C’est la société qui a fait évoluer les achats en ligne. Avec Amazon Go, l’objectif est de disrupter aussi les courses alimentaires inhérentes à l’angoisse permanente de la la queue en caisse.  « une expérience sans effort, magique« , selon le groupe. Avec des bulles, ce sera encore meilleur !

A smile "Ultra brite" to the lips, the general manager of the center of Chouilly (Nicolas Feuillatte), Christophe Juarez welcomes on social networks to be the first champagne to be presented on the shelves of Amazon Go in Seattle.
As a reminder Nicolas Feuillate represents 11 million bottles shipped in 2016 including 10.4 under the brand Nicolas Feuillatte (including 61% for France and 39% for export). It is the first brand in France / the 3rd world brand. Its turnover is 202 million euros in 2016 for a net profit of 20 million euros and an operating result of 20 million euros.
Since the beginning of the year, it moves in Chouilly. New appointments and a new commercial policy are on the agenda. A marketing star, Nadia Lelandais, with a long resume as the arm, was named. A specialist in mass distribution. No screams of orfraies on this theme! GD, everyone wants to be! Like Canard-Duchêne, Mercier or Feuillate even Moët & Chandon (not to mention the family Rappeneau or the White Rocks) who engage in a pitched battle every year. It can be understood: in France in 2016, 27 million bottles of champagne were sold for a turnover of 549 million euros, more than half of the value of the sparkling wine market (59%) sold You can double the numbers if you talk about the world. Attention, I do not mention on this post champagnes of price of appe, ten euros or less, l or the promotions of end of the year!
On Amazon Go, Nicolas Feuillatte has unsheathed the first. Even if the interest of being present on the shelves of a supermarket in Seattle (especially salads and sandwiches packaged for sore bums) does not seem glamorous, Amazon remains the master of the rules of the new consumption. It is the company has evolved online shopping. With Amazon Go, the goal is to disrupt also the food shopping inherent to the constant anxiety of the queue at the cashier. "an effortless, magical experience", according to the group. With bubbles, it will be even better!