Là ou l’on parle des frites et de Moët & Chandon

Le champagne se marie très bien avec les frites.
Accords mets/vins, le champagne se marie très bien avec les frites.

Assez drôle pour être signalé.  Alors qu’elle dînait au Mandarin Oriental à Hong Kong ( deux étoiles au Michelin), Marie-Christine Osselin, chargée de la qualité et de la communication des vins de  Moët & Chandon, a indiqué que les frites pourraient être la meilleure option pour accompagner un verre de champagne. Se confiant aux confrères britanniques

de Drink Business, elle a également souligné que les amateurs de champagne ne doivent pas froncer les sourcils sur la malbouffe, insistant sur le fait que le salé et le croquant permettent de mettre en avant la salinité et les bulles.  » Bien sûr, il y a des exceptions à la règle si vous allez haut de gamme.» Ouf,   il y a des « exceptions à la règle »   !

D’abord, il faut savoir de quoi on parle, si l’on évoque la frite (quelle soit française ou belge, vaste débat…), peut-on vraiment l’associer à la malbouffe ? Alors que les Belges souhaitent son inscription au patrimoine immatériel de l’Unesco n’est-elle pas une victime des fast-foods qui nous la rende molle et indigeste ?

Ensuite, depuis des lustres,  les accords mets/vins font cogiter toute la Champagne,  les chefs de caves ou les sommeliers passent un temps fou à tenter de  trouver le met idéal qui mettra en valeur les différents vins voire les différents millésimes. Alors quoi, on laisse tomber les risottos aux truffes blanches pour les nuggets,le homard bleu pour des bâtonnets Captain Igloo et le gigot de 7 heures pour un kebab, le brie de Meaux pour une Vache qui rit…

Toutefois lors du dîner, la dame a présenté aux happy few quelques Moët vintage Champagnes dont Moët & Chandon Grand Vintage Collection 1988, Moët & Chandon Grand Vintage Collection 1998, Moët & Chandon Grand Vintage Rosé 2008, Moët & Chandon Grand Vintage 2009 , un magnum de Moët & Chandon Impérial NV , en plus de sa cuvée «MC III» ultra haut de gamme de la Grande Maison. Et on se doute que ses cuvées n’étaient pas accompagnées de cheeseburgers, d’hamburgers ou de pilons de poulets KFC.

 

Suivez-moi !

Laisser un commentaire