La vendange 2018 vue par Cyril Brun, chef de caves du champagne Charles-Heidsieck

Petit point sur la vendange 2018 avec Cyril Brun, chef de caves de Charles Heidsieck.
Petit point sur la vendange 2018 avec Cyril Brun, chef de caves de Charles Heidsieck. (photo Charles-Heidsieck)

Je poursuis ma petite série de témoignages de chefs de caves sur la vendange 2008. Aujourd’hui, c’est à » M. Charles  » , en l’occurrence Cyril Brun, chef de caves de la maison Charles-Heidsieck, d’évoquer la prochaine récolte. Comme ses confrères (lire ici), ce dernier se réjouit de cette année 2018 qui semble être placée sous d’excellents augures. « les vendanges 2018 suscitent beaucoup d’espoir à plusieurs titres : déjà les quantités généreuses qui apportent la sérénité ( fenêtre météorologique sans incertitude) pour les vins de l’année et potentiellement  une reconstitution de Réserves sur certains profils de vins. Ensuite la qualité, qui est liée à une maturité phénolique proche de la perfection et un état sanitaire exceptionnellement sain. Ce qui  peut nous laisser présager des vins riches, voluptueux avec des acidités moyennes à basses. » Justement à ce propos, Cyril Brun rejoint nombre de Champenois qui regardent désormais autrement le fameux duo indissociable des vendanges celui de  » l’acidité/degré  »  ( le 10 (g HS204/L de  l’année 1996 est passée par là ! ).  » Les acidités faibles, il va falloir s’y habituer, c’est le sens de l’histoire ! Dans le « couteau suisse » œnologique, il existe différentes options pour remédier à cette défaillance d’acidité : vendanges pas « trop mûres », gestion des malos… » Toutefois, à cette remarque sur l’acidité, Cyril Brun en ajoute une autre :  » le danger d’une année chaude est d’être tenté par la surmaturité qui ne rime pas forcément avec le style champenois. La Champagne n’est pas la Bourgogne, il ne faut jamais l’oublier. »  Outre ce phénomène, Cyril Brun pointe du doigt un autre danger :  » l’excès de confiance et la facilité : tout démarre par la pertinence de la cueillette, cette année n’y échappera pas, il faut de la précision et de la pertinence dans le circuit de cueillette ».

Suivez-moi !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire