Lanson-BCC et Vranken-Pommery, des chiffres d’affaires en légère hausse pour 2017

Home ECONOMIE Lanson-BCC et Vranken-Pommery, des chiffres d’affaires en légère hausse pour 2017

Après avoir évoqué les résultats 2017 de l’activité « champagne » de LVMH, voici un petit post sur les chiffres d’affaires des groupes Lanson-BCC et Vranken-Pommery Pommery.

Les résultats 2017 du groupe Lanson BCC.
Le chiffre d’affaires 2017 du groupe Lanson BCC.

Lanson-BCC  enregistre pour l’exercice 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 261,59 M€ (+ 0,9 %).
En faisant abstraction de la filiale de courtage, dont l’activité est traditionnellement fluctuante, le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 256,36 M€ (+ 1,6 %).
Les ventes des maisons sont en légère baisse en France, au Royaume-Uni (où s’ajoute un effet de change négatif de 6,5 %) et en Europe. Les progrès réalisés sur plusieurs autres destinations Export ne compensent pas totalement le recul de marchés traditionnels.
Le chiffre d’affaires consolidé du 4ème trimestre, qui représente cette année 48 % du chiffre d’affaires consolidé de l’exercice, a bénéficié d’une fin d’année plus dynamique qu’en 2016.
Le groupe représente :
– Champagne Lanson à Reims, distribué à 80% à l’international.
– Champagne Chanoine Frères à Reims, vins destinés principalement à la grande distribution européenne (marque Chanoine), surtout connu pour sa fameuse Cuvée Tsarine.
– Champagne Boizel à Epernay, leader en vente par correspondance en France (B to C), distribué dans le secteur traditionnel à l’international.
– Maison Burtin à Epernay, fournisseur de la grande distribution européenne et propriétaire également de la marque Besserat de Bellefon, laquelle est distribuée en réseaux traditionnels (restauration, cavistes).
– Champagne De Venoge à Epernay, vendu en distribution sélective, en particulier sa grande Cuvée Louis XV.
– Champagne Philipponnatà Mareuil sur Aÿ, propriétaire du fameux Clos des Goisses, dont les vins se trouvent également en distribution sélective ainsi que dans la belle restauration mondiale.
– Champagne Alexandre Bonnet, Les Riceys, propriétaire d’un vaste vignoble et dont les vins sont commercialisés en secteurs traditionnels.

Les résultats 2017 du groupe Vranken-Pommery Monopole.
Le chiffre d’affaires 2017 du groupe Vranken-Pommery Monopole.

Pour le groupe Vranken-Pommery Monopole Le chiffre d’affaires s’élève à 300,2 ME au 31 décembre 2017, contre 300,1 ME au 31 décembre 2016.

Au 31 décembre 2017, le chiffre d’affaires Champagnes et Portos s’inscrit à 252,2 ME (contre 254,9 ME).  La situation est différente que celle de son alter ego : ainsi selon le communiqué de presse du groupe :  » le repli constaté sur le 4e trimestre est principalement dû à des ventes interprofessionnelles mieux réparties sur l’ensemble de l’année 2017, par opposition à l’année 2016 où le 4e trimestre avait concentré une plus grande part de ces ventes.  La profondeur de gamme, et la créativité des Champagnes Pommery & Greno, avec ses nouvelles cuvées Apanage Brut et Blanc de Blancs, Royal Blue Sky et Louise Brut Nature, confirment le positionnement ultra premium de la marque ‘ » explique la direction. Toujours, selon la direction : «  Le lancement en toute fin d’année 2017 de la gamme ‘ Vranken Brut Nature ‘ : Brut, Premier cru, Rosé et Millésime, sera également un nouvel élément de dynamisme pour les années à venir. »

Outre ses marques de champagne, Vranken-Pommery Monopole est propriétaire des marques de porto Rozes et Terras do grifo. Enfin, le groupe est le leader des vins rosés avec les Sables de Camargue (gris de gris) des domaines Listel et les Côtes de Provence (rosé) du Chateau la Gordonne. Le groupe possède le plus important vignoble en Europe réparti entre la Champagne, la Provence, la Camargue et le Portugal.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire