Le patron des pubs anglais menace de ne plus vendre de champagne

Home ECONOMIE Le patron des pubs anglais menace de ne plus vendre de champagne

Alors que l’exportation de champagne est en baisse en Grande-Bretagne (-11 % en volume, -5,7% en chiffre d’affaires) Tim Martin, le président pro-Brexit de la chaîne de pubs JD Wetherspoon, vient de menacer de cesser la vente de champagne, de prosecco et…de cidre suédois.

Pro Brexit, le patron de JD Wetherspoon, Tim Martin menace de suspendre ses ventes de champagne
Pro Brexit, le patron de JD Wetherspoon, Tim Martin menace de suspendre ses ventes de champagne.

 

C’est lors de la publication de ses résultats semestriels(830,4 millions de livres sterling et une augmentation de 20,6% des bénéfices avant impôts à 62 millions). que TIm Martin s’est livré à quelques commentaires.

Décrit comme le «géant de l’industrie britannique des pubs», Tim  Martin est un eurosceptique qui  a soutenu le retrait de Grande-Bretagne de l’Union européenne dans le 2016 référendum d’adhésion de l’Union européenne . Tim Martin avait offert 500.000  tapis de bière avec un message percutant sur le Brexit au parlement  dans chacun des 895 pubs en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Tim Martin a  d’ailleurs comparé l’UE à un sketch de Monty Python avant de menacer de sortir d’un accord avec l’un des plus gros fournisseurs de la chaîne. Il a aussi déclaré que si l’UE impose des tarifs punitifs sur le Royaume-Uni après le Brexit, les entreprises britanniques chercheront simplement ailleurs leurs biens et services, punissant les 27 membres de l’UE tout autant que le Royaume-Uni. Il a ensuite menacé tacitement d’arrêter de vendre des produits européens, notamment du champagne et du prosecco, affirmant que « dans presque tous les cas, il existe des alternatives appropriées et souvent excellentes aux produits de l’UE disponibles ailleurs« .  A noter que le fournisseur principal de Wetherspoon est Moët & Chandon.

L’attaque de Martin contre l’UE n’a rien de nouveau. En janvier, il a attaqué les prévisions économiques «très imprécises» des institutions internationales comme l’OCDE et le FMI, avant de canaliser le légendaire investisseur Warren Buffett.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :