Moët & Chandon modernise son site axonais de Courtemont-Varennes pour 14 millions d’euros

Moët & Chandon investit 14 millions d’euros dans le sud de l’Aisne pour la réalisation de travaux sur ses deux sites, ceux de Courtemont-Varennes et Mézy-Moulins. Douze millions seront consacrés à Courtemont-Varennes avec une refonte totale du centre de pressurage. Elle aura lieu en deux temps, tout d’abord,  la démolition des anciens bâtiments (pressoirs et hébergements), puis la construction d’un nouveau centre de pressurage composé de huit pressoirs offrant une capacité d’environ 12 000 kilos chacun.

Selon l’édition de l’Union de Château-Thierry, une cuverie de débourbage de 3 500 hl sera également créée. De quoi préserver la bonne qualité des raisins.  La vinification, quant à elle, continuera à se faire sur les sites marnais. Ce bâtiment devrait être opérationnel pour les vendanges 2019. Pour le second site, celui de Mézy-Moulins, il s’agit de l’extension et de la création d’un bâtiment d’hébergement pour les vendangeurs d’une capacité de 120 lits.   Dans l’Aisne (qui représente 10%  du vignoble champenois), la » Grande Maison » dispose de 106 ha sur Mézy-Moulin et de 113  ha sur Chézy-sur-Marne.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire