Philippe Jamesse, le maître de l’art, quitte les Crayères

Le sommelier en chef, Philippe Jamesse quitte les Crayères.
Le sommelier en chef, Philippe Jamesse quitte les Crayères.

Par un petit mot sur Facebook, le domaine des Crayères à Reims annonce le départ de Philippe Jamesse.  Après dix-huit ans, le sommelier en chef du domaine des Crayères, l’un des piliers du paysage champenois quitte donc le deux étoiles pour partir vivre sa vie sous d’autres auspices. J’ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois lors d’organisations de dégustations que je réalisais pour le supplément « champagne » du journal l’union au sein de l’établissement.  Je ne le remercierai jamais assez pour sa patience et sa gentillesse et son professionnalisme. Avec sa vision équilibrée du monde du champagne, Philippe Jamesse connaît parfaitement l’univers champenois, ses vins, ses terroirs, ses codes et ses différentes personnalités. Sur son profil facebook (lien ici) il livre ses pensées à la suite de l’annonce de son départ  « au domaine, j’ai voyagé au gré de belles rencontres, avec les vignerons, les maisons, les nombreux acteurs passionnés, les équipes et bien sûr nos visiteurs venus du monde entier. Désireux de découvrir, de comprendre, et avec lesquels j’ai eu tant de plaisir à échanger, à transmettre.  Sans doute, ce voyage a-t-il été marqué par une œuvre à laquelle j’ai contribué et que d’autres vont poursuivre : la création d’une cave dotée de quelques jolis flacons tant en Champagne qu’en vins. Un joyau. Une cave qui contribue à faire briller Les Crayères et sûrement, je veux le penser, la Champagne toute entière. Cette mission m’a fait vibrer et grandir chaque jour. 18 années durant, j‘ai pris aux Crayères, le tempo de la Champagne. Découvrir et comprendre sa diversité, les singularités de son vignoble. Expérimenter avec ses acteurs, les promesses d’une viticulture nouvelle en quête de justesse et de pureté. »

Si sa passion pour le contenu est une évidence, il est également parti en croisade pour le contenant en créant sa ligne de verre Jamesse que nul n’ignore plus en Champagne. « Je reste convaincu que l’objet de dégustation à savoir le verre, y jouera un rôle majeur. C’est pourquoi j’ai travaillé à créer, des verres de forme sphérique. Car la sphère est la vie, elle accueille, protège, prolonge avec respect la nature que tant de femmes et hommes cherchent à traduire. Je poursuis mes recherches dans ce sens avec la volonté d’aller plus loin encore. »

Pour la suite, Philippe Jamesse semble vouloir s’engager dans une voie personnelle : « La Champagne s’engage désormais dans une évolution qualitative sans précédent. Portant ses vins parmi les grands vins de la gastronomie mondiale. Nous avons la chance de vivre ce mouvement, dont je pressentais les premiers signes depuis longtemps. La question d’être acteur de cette dynamique me taraude. L‘envie est là, d’accompagner avec plus de proximité le travail du terrain, pour approfondir mes raisonnements personnels et mieux les partager. »

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire