Rendez-vous avec les Jeunes Vignerons de la Champagne

Home ECONOMIE Rendez-vous avec les Jeunes Vignerons de la Champagne

 

Les Jeunes Vignerons de la Champagne, une force de proposition.
Les Jeunes Vignerons de la Champagne, une force de proposition. (Bernard Sivade)

 

Le Groupe des Jeunes Vignerons de la Champagne ( 18-35 ans ) a été créé en 1947 afin de représenter la position des plus jeunes auprès du Syndicat des Vignerons. Aujourd’hui encore, il s’agit d’assurer la défense des intérêts des jeunes vignerons champenois, et de se présenter comme moteur et acteur pour l’avenir de l’AOC champagne. Le Groupe des Jeunes est représenté par un Conseil d’administration.
Les administrateurs sont élus pour un mandat de 4 ans et renouvelés tous les deux ans par moitié. Il leur appartient ensuite d’élire un Bureau. Deux représentants du GDJ sont présents en Conseil d’administration du SGV pour faire remonter la position du Groupe des Jeunes. Par ailleurs les membres du GDJ peuvent siéger au sein des commissions syndicales.
Afin d’être force de proposition, le GDJ répartit ses travaux en différents pôles : communication, technique, animation, installation, affaires juridiques et sociales et image.

Le Groupe des Jeunes Vignerons de la Champagne organise son Assemblée Générale 2018 au Centre Vinicole Champagne Nicolas Feuillatte le vendredi 23 mars prochain.
L’Europe sera au coeur des débats cette année. L’objectif est de montrer que l’Europe est l’affaire de chacun, mais surtout, la défense de la filière passera par la maîtrise des dossiers et la présence des professionnels sur le terrain.

Après un retour sur l’année écoulée et les différentes actualités 2017, parmi lesquelles les 70 ans du Groupe des Jeunes, une table ronde sera organisée pour répondre à diverses questions :
• Quelle est la place du vignoble dans le schéma européen ?
• Quels sont les leviers de travail pour le vignoble ?
• Comment défendre au mieux la profession ?
• Quels sont les grands enjeux européens de demain ?

« Réglementation AOC et AOP, contingents de plantation, étiquetage… autant de dossiers qui font l’objet de discussions par les institutions européennes. Aujourd’hui, nous devons tenir compte de cette réalité dans notre conception du syndicalisme pour la défense de la filière vin. » explique Hugues Pereira, Président du Groupe des Jeunes.

Infos Complémentaires
* Date : vendredi 23 mars 2018
* Lieu : Centre Vinicole Nicolas Feuillatte à Chouilly
* Horaire : 13h45

Suivez-moi !

Laisser un commentaire