Tête à tête avec Michel Letter (Mumm Perrier-Jouët) :  » il faut raccourcir le temps de décision « 

Michel Letter aspire à une Champagne qui bouge

Il va partir dans le midi au pays des cigales, du soleil et du Ricard. Normal, Michel Letter a l’air et la chanson du sud de la France. C’est un bouffée de chaleur dans le paysage froid de la Champagne (surtout en hiver). En 2005 il prend la direction des maisons Mumm et Perrier-Jouët avec une ambition dévorante, celle de devenir un acteur incontournable de la Champagne. Pourtant l’affaire n’était pas gagné d’avance, bien sûr, il y a les moyens financiers du groupe Pernod-Ricard à qui appartient les deux structures, mais fallait-il être accepté par l’oligarchie champenoise ? Et à ce titre il a été adoré ! Franchement une bonne pioche pour le groupe. The rigth man !

Sous cette bonhommie se cache un homme d’affaires brillant et dynamique. Les chiffres parlent d’eux-même avec 40% de croissance en douze ans. Atteignant désormais environ 14 millions de cols ( 3,6 millions pour Perrier-Jouët et 9,5 millions de cols pour Mumm). Formule 1, Design Miami, Usain Bolt…On appelle cela une belle réussite.

Pourtant si Michel Letter part, il n’en reste pas moins présent pour l’interprofession. Et sa vision est très claire :  » L’échelle du temps champenois évolue trop lentement par rapport à un monde qui bouge de plus en plus vite.  Nous sommes à peine dix maisons à être branchées digital. Il faut accélerer. »  Engagements sur la viticulture durable, décisions sur la réserve individuelle et classement à l’Unesco, Michel Letter reconnaît que les choses bougent en Champagne. Mais parallèlement, d’autres idées lancées lors de Champagne 2030 ne semblent pas évoluer.  Temps de vieillissement, vins sur lattes  tri du raisin… Pour Michel Letter,  » un client comprendra la pénurie, mais pas la baisse de qualité

Michel Letter va rester quelques temps à disposition de l’interprofession champenois. A ceux que cela intéresse, il reste une valeur sûre avec comme maître mot  » il faut raccourcir le temps champenois de la décision« 

Suivez-moi !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire