Un blanc de blancs non vintage, la toute nouvelle cuvée des champagnes Thiénot

 

Nicolas Uriel, chef de caves du champagne Thiénot, présentant le blanc de blancs non vintage.
Nicolas Uriel, chef de caves du champagne Thiénot, présentant le blanc de blancs non vintage.

Un blanc de blancs non vintage vient s’ajouter aux cuvées des champagnes Thiénot. Si dans la gamme de la maison, il existe deux blancs de blancs de haute volée avec la cuvée Stanislas et la cuvée parcellaire, la Vigne aux Gamins, il s’agit de blancs de blancs présentants de forts tempéraments . Ce sont des champagnes qui  revendiquent chacun une personnalité de vins de gastronomie dont les qualités sont liées à la maturité des raisins et aux vieillissement en caves, respectivement dix ans à douze ans.  « Il nous fallait un blanc de blancs plus aisé à déguster  » explique Nicolas Uriel, chef de caves du champagne Thiénot. Un champagne d’apéritif ! ( le premier rôle du champagne ! ). Une élaboration qui porte sur le fruit, la fraîcheur, qui soit désaltérant et aérien.

Un blanc de blancs non Vintage vient compléter la gamme des cuvées Thiénot.
Un blanc de blancs non Vintage vient compléter la gamme des cuvées Thiénot.

Avec une base 2014 provenant du terroir de Vertus, auquelle il faut ajouter une touche de Villers-Marmery et de coteaux vytriats,  dosé à 8gr/l, ce blanc de blancs non vintage correspond effectivement aux désirs des élaborateurs. Tout en restant dans le style de champagne que souhaitait Alain Thiénot lorsqu’il a créé sa maison en lui donnant son nom en 1985.  Des champagnes élégants et harmonieux.

Nous avons dégusté les trois blancs de blancs. Une dégustation intéressante puisqu’elle permet de découvrir l’évolution du blanc de blancs à travers les années. Déjà le blanc de blancs non Vintage, comme écrit ci-dessus, c’est un très joli blanc de blancs qui est gourmand et frais. Puis  le Stanislas 2007 avec 10 ans de cave porte sur les fruits murs et les agrumes confits, le vin est très élégant et savoureux. Ensuite la Vigne aux Gamins 2006, un vin extrêmement mature, très ample, très parfumé (les raisins sont rentrés à 11,5° aux vendanges). Et retour au blanc de blancs non vintage, pas de fausse note, pas d’atterrissage sur l’acidité. On pourrait qualifier cette nouvelle cuvée réussie.

 

A white non-vintage white is added to the cuvées Thienot champagnes. If in the range of the house, there are two whites of whites of high fly with the vintage Stanislas and the parcel, the Vigne aux Gamins, it is white whites presenting strong temperaments. These are champagnes that each claim a personality of gastronomic wines whose qualities are linked to the maturity of the grapes and aging in cellars, respectively ten years to twelve years. « We needed a whites white easier to taste, » says Nicolas Uriel, cellar master of Champagne Thienot. A champagne aperitif! (the first role of champagne!). An elaboration that focuses on the fruit, freshness, which is refreshing and airy.

Suivez-moi !

Laisser un commentaire