En ce printemps 2020, la confusion sexuelle dans le vignoble est un vrai problème ! J’ai déjà évoqué le souci il y a quelques jours (lire ici).  Donc on fait le point.

Voilà maintenant plus de quinze jours que les coordinateurs de site retournent la question des chantiers de pose dans tous les sens. Une majorité de sites a opté, dans un premier temps, pour un report de la pose à la fin avril ou tout début mai, sans présager à ce stade, de l’organisation qui sera finalement retenue. Pour ceux ayant déjà pris position, les réponses apportées sont diverses et adaptées à chaque contexte (taille du vignoble, antériorité de la démarche…) :

 maintien d’une pose collective dans le respect strict des « gestes barrières », en revoyant en amont l’approvisionnement en diffuseurs de chaque secteur,

 fractionnement des secteurs de pose traditionnels en secteurs de taille inférieure afin de permettre une couverture par des équipes restreintes (2 à 3 personnes maximum),

 basculement vers une pose individuelle, pour cette campagne uniquement, coordonnée en amont par chaque vigneron avec son voisinage, afin de s’assurer d’une surface couverte suffisante (au minimum 5 ha). Dans ce cas de figure, ne pas hésiter à contacter votre distributeur en amont, pour organiser l’approvisionnement et le retrait des diffuseurs.

Enfin, quelques coordinateurs, à regret, ont décidé de ne pas maintenir le chantier de pose en 2020 comme initialement prévu, faute d’avoir trouvé une solution satisfaisante, à la fois pour la sécurité des poseurs et à la fois pour garantir l’efficacité de la technique. Leur motivation reste toutefois intacte et ils comptent, dès à présents, sur l’implication de tous pour la réussite du chantier de 2021 !

Voici le nouveau planning : ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.