On dit que c’est août qui fait le moût ! Le réseau “matu” a débuté avec deux semaines d’avance par rapport à l’année dernière. Hier matin, il y a eu 253 prélèvements sur le total de l’appellation Champagne. En résumé, en trois chiffres et en moyenne, le poids des grappes est de 106 grammes, l’alcool potentiel est de 5, 9% et l’acidité de 19 g H2SO4/L. A noter quelques foyers d’oïdium dans la Marne et dans l’Aisne (2% en moyenne). La véraison est à 35% en moyenne sur la totalité de l’aire (près de 49% dans l’Aube).

Juste pour rappel et pour l’Histoire, le réseau du suivi de la maturation appelée plus communément “réseau matu” en Champagne date de 1956. C’est un moyen indispensable pour aboutir à la meilleure expression du potentiel qualitatif. Cela permet également d’apporter une bonne connaissance des terroirs et peut servir de support à la communication sur le vin. Composé alors de 30 parcelles, il en comporte aujourd’hui plusieurs centaines. Le Comité Champagne anime et assure la logistique et l’expertise de ce réseau. Les prélèvements sont réalisés par des vignerons bénévoles avec une méthode partagée. Le réseau « matu » est organisé le lundi et le jeudi durant les quatre semaines qui précèdent les vendanges. Les parcelles sont toutes géo-référencées, l’édition de cartes permet de visualiser, à l’échelle du vignoble, les indicateurs physico-chimiques de maturité et de qualité du raisin, comme le degré, l’acidité ou le poids des grappes. Ces données de ce réseau sont complétées par toutes celles qui sont communiquées spontanément aux services techniques du Comité Champagne. Expertisé par les techniciens et les vignerons de chaque secteur, le réseau « matu » constitue le pilier sur lequel sont fondés les échanges en vue de la fixation des dates de vendanges.

Des vendanges dont le rendement marché devrait être fixé le mardi 18 août. On l’espère !

Devenez membre soutenez La Champagne de Sophie Claeys

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.