Alors que l’année 2020 a déjà connu son lot de difficultés, certains vins sont parvenus à générer des rendements positifs sur les six derniers mois au bénéfice des investisseurs.

Ainsi, en tête du classement des plus fortes hausses de prix du Liv-ex (lire ici) on retrouve un Bourgogne, le DRC La Tâche 2007. Les vins italiens, en inscrivant leurs noms à quatre reprises dominent toutefois le classement cette année.  Avec +14,2 % depuis janvier dernier, le Sassicaia 2009 se positionne ainsi au deuxième rang des plus fortes hausses de prix. Un autre millésime de ce Super Tuscan, le 2010 est lui en hausse de 12 %, alors que marche sur ses traces le Tignanello 2010 avec +11,9 %.

Trois champagne figurent également dans le tableau ci-dessous : le Pol Roger, Sir Winston Churchill 2002, le Louis Roederer, Cristal Rose 2009 et le Perrier Jouet, Belle Époque 2008.  On peut noter qu’avec une hausse de 2,14 % depuis le début de l’année, l’indice Champagne 50 est actuellement le sous-indice le plus performant du Liv-ex 1000. Ainsi un moteur clé de la croissance en juin a été le Champagne 50 qui a progressé de 2,24%. Le sous-indice a dépassé l’Italie 100, qui a augmenté de 0,12% pour le mois, en tant que sous-indice le plus performant sur une période d’un an. Le millésime 2008 représente près d’un tiers des échanges de champagne en valeur et en volume.

Devenez membre soutenez La Champagne de Sophie Claeys

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.