Pas de cava pour Vranken-Pommery Monopole

Le  groupe Carlyle (société d’investissements)  a réussi à faire accepter son offre par les familles de la société Codorniu qui contrôlent la direction du groupe et qui jusqu’alors s’étaient totalement opposées à l’opération. Il faut dire que l’offre a également évolué.  Passant de 220 à 390 millions d’euros.  L’amélioration substantielle du prix de Carlyle est ,selon les observateurs espagnols, liée à la récente offre de partenariat de Vranken-Pommery Monopole, lire ici . C’est l’une des entreprises avec lesquelles le groupe catalan avait contacté pour freiner l’offre de Carlyle. Codorníu distribue les marques Pommery en Espagne et, inversement, le groupe français est son distributeur en Belgique.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.