Anticipations post Brexit, en février les expéditions de champagne sont toujours en hausse

Pour février, la hausse continue pour les expéditions de champagne. (photo Michel Jolyot)

Après un mois de janvier en hausse, les statistiques des expéditions de vins de Champagne du Comité Champagne pour le mois de février indiquent un volume de 16,7 millions de bouteilles, soit une augmentation de 5,8% par rapport à celui de février 2018. Cette croissance est soutenue par l’exportation (+9,8%) tandis que la France stabilise ses volumes (+0,4%).

Ainsi depuis janvier, les expéditions sont en croissance de 5,8% et s’établissent à 34,2 millions de bouteilles.

Maisons, Vignerons et coopératives

Les expéditions des maisons progressent de 6,4% avec 26,4 millions de bouteilles. Cette hausse concerne principalement l’exportation avec la croissance respective de l’Union européenne (+18,8%) et des pays du reste du monde (+2,8%). La France se maintient à +0,5%.

Les expéditions des coopératives, avec 3,3 millions de bouteilles progressent de 8,9% avec toujours des disparités entre les marchés puisque l’Union européenne recule de 12,1% pendant que la France croît de 8,6%, et que les pays du reste du monde continuent de se développer en affichant une croissance significative de 57,9%.

Les expéditions des vignerons sont en hausse de 0,9% à 4,5 millions de bouteilles. La France, qui représente la majorité de leurs volumes, est en légère baisse (-1,5%) tandis que l’export profite d’une embellie de 11,4% (+9,1% vers l’Union européenne et +14,9% vers les pays du reste du monde).

Au total, la France est en hausse de 1,1% et pèse 41,8% des expéditions avec 14,3 millions de bouteilles. Les résultats de l’Union européenne (27,1% des expéditions), qui affichent une croissance soutenue en ce début d’année (+15,1% à 9,3 millions de bouteilles), illustrent les précautions prises par les exportateurs à destination du Royaume-Uni dans l’anticipation de la situation post Brexit. Quant aux pays du reste du monde, avec 10,6 millions de bouteilles, ils progressent de 5,2% et constituent 31,1% des expéditions.

Pas de réjouissances, elles seraient trop précoces,, il faudra attendre la fin du premier trimestre pour mieux appréhender la situation et les perspectives d’évolution de l’année.

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire