Alors que la marche du Séjour des Réconciliations au mois de juin, puis le dîner caritatif prévu cet automne ont été annulés pour cause de crise sanitaire, la Mission Coteaux, Caves et Maisons de Champagne continue à mettre en oeuvre le plan de gestion du bien et des actions destinées à protéger et valoriser le patrimoine de la Champagne. Comme le souligne Jean-Luc Barbier, président du Conseil Scientifique de la Mission en paraphrasant John Fitzgerald Kennedy, et son discours d’investiture en 1961  :”ne vous demandez pas ce que le Patrimoine mondial peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour le Patrimoine mondial !” Ainsi trois axes forts ont été déterminés pour cette année 2020.

Le premier est centré sur l’animation de la plateforme de gouvernance territoriale qui a la responsabilité de la gestion du Bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Il s’agit d’animer les travaux des différentes instances concernées par le bien et la zone d’engagement : Conseil scientifique, Comités locaux, Commission de coordination et des instances statuaires pour objectifs de valoriser et préserver le site inscrit des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne sur la Liste du patrimoine mondial. Pour mener le programme de travail la Mission s’appuie également sur du personnel de l’Agence d’urbanisme de Reims par le biais d’une convention de mise à disposition qui sera renouvelée en 2020.

Le second axe est plus proche de l’action du plan de gestion puisqu’il vise à conseiller, fédérer et mutualiser en faveur de la préservation et de la sauvegarde du site inscrit au Patrimoine mondial. Au programme, élaboration et diffusion de guides pour valoriser le site (guide sur la conservation du patrimoine souterrain, charte méthanisation et photovoltaïque, etc..), animation de journées de sensibilisation avec les acteurs, prise en compte de l’inscription dans les normes d’urbanisme, suivi réactif des projets de développement pouvant impacter la VUE. 2020, devrait également être marquée par lancement du pacte d’embellissement afin d’accompagner le territoire dans une démarche de progrès en faveur de l’amélioration de la qualité du patrimoine architectural, urbain et paysager.

Le troisième axe est quant à lui consacré à l’accroissement de la visibilité et de l’interprétation de l’inscription pour les acteurs de la Champagne et pour les visiteurs extérieurs. Le déploiement physique de la signalétique est en cours et les visuels pour la refonte de la signalétique autoroutière sont validés. La Mission continue d’accompagner la campagne de marketing de la plateforme numérique des « Routes du patrimoine mondial » menée par l’UNESCO et l’Union européen avec l’aide du National Geographic. Parmi les projets innovants : une collaboration avec Google Art et Culture. Ce partenariat vise à rendre accessible à tous une base de données (photos, vidéos, documents, d’archives…) pour mieux comprendre les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne mais aussi proposer des « Streetview » dans des lieux emblématiques ou insolites du Champagne.

Malgré une ambiance planétaire morose, au sein de la Mission Unesco Champagne et de son action réside une volonté d’écoute et de dialogue afin de réconcilier sans cesse les efforts de tout un chacun pour mieux vivre ensemble le patrimoine, la culture, et l’environnement en Champagne.

Devenez Membre, soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.