Accueil APPELLATION Brèves en Champagne

Brèves en Champagne

©La Champagne de Sophie Claeys

Le Rémois Eric Fèvre (Millésimes et Saveurs) présélectionné pour le Concours du Meilleur Caviste de France

Cinquième édition du concours du Meilleur Caviste de France ! Ce concours créé par le Syndicat des Cavistes Professionnel (SCP) est de plus en plus plébiscité par la profession. Avec plus de 20% de candidatures en plus, par rapport à l’année précédente, le concours s’installe durablement auprès des cavistes. Preuve de son succès grandissant et de la qualité des candidatures reçues cette année, ce ne sont pas 40 préséléctionnés qui ont été retenus mais 43 dont le Rémois Eric Fèvre de Millésimes & Saveurs qui, rappelons-le, a déjà remporté le titre de Caviste d’Argent. L’épreuve de qualification du Meilleur Caviste 2022 aura lieu le lundi 12 septembre au Château de Belgrave près de Bordeaux.  Cette nouvelle étape permettra de sélectionner les 8 cavistes qui participeront à la finale qui aura lieu le 17 octobre en Vallée du Rhône.  C’est à l’issue de cette compétition que seront remis les prix du caviste de bronze, d’argent et d’or ainsi qu’un prix spécial : le Meilleur Jeune Caviste.  Pour cette édition 2022, un grand nombre de professionnels se sont inscrits via le site internet meilleurcaviste.fr, afin de concourir au titre de meilleur caviste de France.

Bollinger et Bordeaux Index

La société mère du Champagne Bollinger, la Société Jacques Bollinger, a augmenté sa participation minoritaire dans la plateforme de négoce de vin en ligne Bordeaux Index. Le nouveau capital servira principalement à développer la plateforme de négoce de vins en ligne de Bordeaux Index , LiveTrade, qui a vu son activité bondir d’environ 55 % en 2021.Le groupe familial a investi pour la première fois dans Bordeaux Index en 2019, lorsqu’il a pris une participation minoritaire dans l’entreprise, et a annoncé son intention d’en faire un « investissement de long terme ». La société Jacques Bollinger a déclaré à l’époque qu’elle espérait, grâce à ce partenariat, mieux comprendre les acheteurs de vins fins, ce qui profiterait naturellement à ses marques haut de gamme, notamment les champagnes Bollinger et Alaya et Chanson Père & Fils (drinks business).

La #ChampagneNight par OenoSpheres summer édition ! 

L’événement phare #ChampagneDay d’OenoSphères aura lieu le 28 octobre 2022, mais pour les impatients, OenoSphères a décidé de créer le « before » dans un esprit sunset et estival.  La #ChampagneNight aura lieu le 30 juin 2022 de 19h à 22h30 dans un cadre idéal : Le quai de champagne à Troyes. Au programme : cocktail dînatoire élaboré par le chef réputé Jean-Paul Braga accompagné de dégustations de champagne de trois domaines (Champagne Drappier, Champagne Pierre Brocard et Champagne Le brun de Neuville) sur les rythmes de DJ DOVE accompagné d’un saxophoniste. Pour participer, deux tarifs sont proposés : 55€ TTC pour une personne 49€ TTC par personne pour 2 personnes (98€ TTC en tout); Ces tarifs comprennent : la dégustation commentée de 6 flûtes de champagne (2 cuvées par domaine) et rencontres des vignerons, la dégustation de pièces cocktails élaborées par le chef Jean Paul Braga, un live DJ et saxophoniste. Lien de la billetterie : https://my.weezevent.com/champagne-night-par-oenospheres-x-le-quai-de-champagne

Clinique de Droit du Vin et des Spiritueux

À la suite du succès rencontré en 2021, l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin a renouvelé en 2022 la collaboration avec le Programme Vin et Droit – Chaire Jean Monnet, de l’Université de Reims, dans le cadre du programme de Clinique de Droit du Vin et des Spiritueux (Clincs in Law of Wine & Spirits). Elle a été  réalisée par quatre étudiants du Master 2 Droit du Vin et des Spiritueux : Clémentine Valentin, Martin Ferrand, Simon Dupin et Juliette Chavanon.  Ce travail est subordonné par le secrétariat de l’OIV et plus précisément par Tatiana Svinartchuk et sous la responsabilité scientifique de Théodore GEORGOPOULOS, président de l’Institut Georges Chappaz de la Vigne et du Vin en Champagne et de l’Association internationale des juristes du droit de la vigne et du vin (AIDV). La commande du partenaire cette année s’est faite dans la continuité des travaux précédents (relatifs à la codification des résolutions de l’OIV). Elle portait sur une première ébauche d’analyse de l’état d’application des résolutions de l’OIV par les Etats membres.. Il a été confié aux quatre étudiants de la Clinique de conduire des entretiens avec les experts nationaux de différents États afin de voir émerger les principaux mécanismes et outils mis en place dans les pays membres de l’OIV, les difficultés rencontrées, ainsi que les éventuelles évolutions souhaitées.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

Article précedentLa semaine dans les galipes en Champagne (du 16 au 21 mai)
Article suivant« PYBubbles », la toute nouvelle vie de l’oenologue-conseil Pierre-Yves Bournerias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.