©Champagne Henriet-Bazin

Dites-le avec des fleurs ou plutôt dégustez avec des fleurs…  Une expérience menée par le Champagne Henriet-Bazin à Villers-Marmery. Une expérience osée, car si les arômes floraux peuvent se dégager de certaines cuvées de champagne,  les effluves de fleurs fraîches ne peuvent pas être considérées comme un accord idéal avec le Champagne. Pour Marie-Noëlle Rainon-Henriet et Nicolas Rainon , il s’agit « de tisser à nouveau un lien entre les arômes de nos vins aux fleurs de printemps. En effet, on parle souvent d’un nez floral pour décrire nos champagnes, oui, mais il me semblait intéressant de savoir à quelle fleur en particulier on pouvait associer nos arômes ». En partenariat avec un fleuriste sparnacien, Eauxygène fleurs, des giroflées, des roses, du muguet, du lilas, des freesias, des lys, des pivoines, des pois de senteur, des jacinthes et de la badiane ont été disposés dans des verres a dégustation afin que chaque dégustateur puisse s’imprégner de leurs parfums. Ce sont six champagnes différents de la gamme du domaine qui ont été proposées lors de cette en dégustation a l’aveugle afin de réaliser un bouquet de chaque cuvée. L’exercice est particulièrement complexe, mais il sent bien le printemps !

Soutenez à La Champagne de Sophie Claeys

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.