L’assemblée générale du Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) s’est tenue le 12 juin en comité restreint avec les seuls Présidents de coopératives adhérentes, en conséquence de la pandémie de Covid-19, et a approuvé les résultats financiers de l’exercice 2019. Sous la présidence de Véronique Blin, la stratégie et le rapport d’activité ont été présentés par Christophe Juarez, directeur général, et son adjoint Laurent Panigai, en charge des activités Amont.

Christophe Juarez, Véronique Blin et Laurent Panigaï

Le communiqué de presse met en avant la dynamique du Centre est restée forte malgré un marché orienté à la baisse. Le champagne Nicolas Feuillatte affiche ainsi des performances historiques, avec une hausse de 11% en valeur et un record battu en volume de 11,2 millions de bouteilles, en progression de 8%. Fort de son engagement à l’International et à la constance de sa politique commerciale en France, Nicolas Feuillatte, 3ème marque de Champagne au monde, obtient des progressions à deux chiffres de ses ventes en valeur : +10% à l’International et +11% en France.

A 211,9 millions d’euros, le chiffre d’affaires du CV-CNF est en hausse et le résultat net s’élève à 10,2 millions d’euros, en recul de 18%, soit 4 ,8% du chiffre d’affaires.

Fort de son modèle coopératif solidement ancré dans le territoire champenois, le Champagne Nicolas Feuillatte conforte ses positions et poursuit sa conquête en signant une année 2019 record,” commente Christophe Juarez. “Nous abordons la crise liée à la pandémie dans des conditions favorables à un retour de la croissance, une fois tous nos réseaux de distribution déconfinés”.

(photo ThewallPhoto Théo Wallyn)

En France (61% des ventes totales), les performances du « Champagne préféré des Français »sont à contre-courant de la tendance des ventes totales Champagne. L’activité des circuits traditionnels reste stable dans une conjoncture dégradée. En grande distribution, les ventes progressent de +12% sans pression promotionnelle excessive grâce à la solide implantation en fond de rayon et une part de marché qui progresse à 14%. L’ensemble de ces bons résultats conforte l’attachement des consommateurs au positionnement de luxe accessible de la marque et la pertinence de la stratégie fixée par la Direction.

A l’International, le partenariat avec le Cirque du Soleil en Amérique de Nord a été étendu à l’Europe et a dopé l’image de marque sur ces territoires. Ailleurs en Europe, d’autres beaux succès ont été enregistrés notamment en Suisse, au Royaume-Uni et dans les Pays Nordiques. En Asie, le succès du lancement de la série limitée ‘Rosé Sakura’ et le déploiement du bureau à Tokyo ont dynamisé l’activité sur la zone Asie-Pacifique (+13,7% au Japon).

Avec la relance de la cuvée de prestige Palmes d’Or lors de la sortie du millésime 2008 et la création d’un nouveau vin, Terroir Premier Cru, la marque confirme son engagement vers la premiumisation, son niveau d’exigence et la qualité de l’approvisionnement de ses vignerons couvrant 2 100 hectares de l’Appellation.

L’acquisition de la pépite rémoise Henri Abelé, une des plus anciennes maisons de Champagne, donne les moyens au Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte de poursuivre son développement sur les marchés de la restauration gastronomique.

Selon ce communiqué, ces succès ont été rendus possibles grâce à la confiance de 5 000 vignerons-coopérateurs renouvelée à travers leur réengagement en apports rémunérés pour cinq vendanges jusqu’en 2023.

L’année 2019 s’est achevée par le Grand Prix de « Groupement de Vignerons de l’Année » attribué par la Revue du Vin de France.

Devenez membre pour soutenir  La Champagne de Sophie Claeys

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.