Accueil MAISONS Extérieur et intérieur : la belle rénovation de la loge de vigne...

Extérieur et intérieur : la belle rénovation de la loge de vigne de la Maison Krug à Trépail

La rénovation des loges de vignes en Champagne s’amplifie en Champagne. Une façon de rendre hommage à l’histoire de la Champagne et de préserver son patrimoine champenois. La Maison Krug a désormais restauré la sienne sur une parcelle du terroir de Trépail.

On en recense 200 en Champagne, selon la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne (UNESCO) les loges de vigne étaient construites initialement à partir de matériaux locaux : pierre, bois, brique, tuile… Pourvues d’une seule pièce, elles servaient de lieu de stockage pour les outils de travail ou d’abri pour les vignerons en cas d’intempéries ou de fortes chaleurs. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, elles ont pu être utilisées comme cache pour les armes larguées de nuit à destination des résistants.  Avec la mécanisation du travail de la vigne, ces loges ont peu à peu perdu de leur utilité et ont été délaissées, voire rasées. Aujourd’hui conscients de leur valeur patrimoniale et paysagère, les vignerons et les collectivités champenoises s’efforcent de redonner vie à celles qui ont subsisté, par exemple en y proposant des dégustations de Champagne. Certaines ont été restaurées dans l’esprit d’origine. D’autres ont été réinterprétées par des étudiants en architecture, intervenant dans le cadre d’universités d’été.

Aujourd’hui, c’est avec la volonté de valoriser le patrimoine champenois que la Maison Krug a pris la décision de rénover une loge située sur l’une de ses parcelles, au sein du vignoble de la commune de Trépail, à seulement 30 minutes de Reims.Une commune qui propose par ailleurs un sentier de 5,2 km, au cœur du vignoble, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015, emmenant à la découverte d’une large variété de paysages et de diverses loges d’antan. Et si l’on pourra l’admirer depuis les galipes,  la nouvelle Loge accueillera uniquement les invités de la Maison Krug pour y découvrir les fondamentaux de la culture de la vigne, « C’est un devoir pour la maison de valoriser les terroirs champenois, mais aussi son patrimoine viticole. Cette part de notre histoire architecturale, c’est la mémoire collective des vignerons qui reprend vie sous un nouvel usage, celui de la transmission », a déclaré  Olivier Krug, directeur de la Maison Krug et 6e génération de la famille Krug.


C’est l’architecte Stéphanie Ledoux (AW2), déjà à l’origine de différents projets pour la maison (la Maison de famille et le nouveau chai d’Ambonnay), qui a signé ce projet en mettant en lumière cet héritage qui préserve les fondations originales en briques tout en y ajoutant un belvédère au design très contemporain, pour prendre de la hauteur sur le paysage environnant. Un projet qui sera naturellement labellisé Haute Qualité Environnementale.