Hier sous un soleil radieux, les représentants des 27 pays de l’Union européenne ont été reçus au sein des Maisons Salon et Delamotte pour une immersion dans l’univers des champagnes blanc de blancs. Le Conseil de l’UE étant présidé cette année par la France, c’est dans ce cadre, qu’il incombe au groupe des affaires générales (GAG)* d’organiser un voyage culturel. Rémy Tirouttouvarayane qui dirige le groupe, a naturellement choisi sa région d’origine pour faire découvrir le patrimoine champenois.  Dans une ambiance champêtre, la visite des caves et la promenade dans les vignes ont permis aux convives de découvrir toute la richesse de la Côte des Blancs : sa terre crayeuse, sa flore et ses vignes exposées à flancs de coteaux qui donnent au raisin son caractère exceptionnel.

Le savoir-faire ancestral des deux maisons soeurs a été mis à l’honneur. Au menu du déjeuner-dégustation, les trois cuvées Delamotte ont accompagné des mets régionaux : Delamotte Brut à l’apéritif, Delamotte Blanc de blancs associé à un pâté en croûte au foie gras suivi d’une potée champenoise. Et avant le dessert au biscuit rose de Reims accompagné de Delamotte Rosé pour la note sucrée, une exceptionnelle dégustation a dévoilé un accord inédit et unique : un Brie de Meaux affiné et Salon 2012, un vin rare dégusté avec beaucoup d’attention par les convives.

Une journée festive et joyeuse, sous le signe de la transmission et de l’hospitalité. Pendant ces deux jours, le groupe part à la découverte de toutes les richesses culturelles de la région : le musée de Vin de Champagne nouvellement rouvert abrité dans le château Perrier, la cathédrale de Reims, le musée Saint-Rémy entre autres. Des sessions de travail avec Frank Leroy, maire d’Epernay mais aussi avec Arnaud Robinet, maire de Reims sont prévues ainsi qu’une rencontre avec les élèves de Sciences Po. Cette année, les sujets travaillés par le Groupe des affaires générales du Conseil de l’UE ont porté sur la conférence sur l’avenir de l’Europe. Les représentants des 27 pays de l’UE ont pu réfléchir aux moyens de renforcer la protection des démocraties en Europe en révisant le règlement européen sur les partis politiques et sur l’encadrement des publicités politiques. Ils ont pu également échanger autour du droit d’initiative du Parlement européen.

*Le groupe « Affaires générales » traite des questions écrites du Parlement européen, des propositions et des questions de nature interinstitutionnelle.

Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.