Accueil MAISONS Les Habits de Lumière du Champagne Perrier-Jouët

Les Habits de Lumière du Champagne Perrier-Jouët

La Maison Perrier-Jouët rouvre le Cellier Belle Époque en décembre pour accompagner en lumière et en beauté les festivités de fin d’année. Comme à chaque édition, la Maison Perrier-Jouët participe activement aux festivités des Habits de Lumière qui animent Épernay pendant trois jours. Fidèle à ses passions fondatrices que sont l’art et la nature, la maison met à l’honneur cette année sa fleur iconique dessinée en 1902 par Emile Gallé et dont elle célèbre le 120e anniversaire. La projection lumineuse sous forme d’hologrammes – dans le but de réduire la consommation d’énergie – met en beauté les cours du 24 et du 26 avenue de Champagne.

Pour célébrer cette 22e édition des Habits de Lumière, le Cellier Belle Époque de la Maison Perrier-Jouët réouvre ses portes, les 9-10-11 décembre, ainsi que les 16 – 17-18 décembre, le dernier week-end avant Noël. Véritable écosystème de lieux d’expériences, il accueillera les visiteurs autour :

Du Bar à champagne et du Parcours artistique : une invitation à déguster les cuvées Perrier-Jouët et les cocktails signature au champagne en lien avec les œuvres d’art qui sont exposées, depuis la cour jardin jusqu’à l’intérieur du Cellier Belle Époque. Sébastien Morellon, chef exécutif de Perrier-Jouët, y propose une restauration légère, savoureuse et saisonnière comme le Tartare de saumon mariné et pickles de pommes, vinaigre de sureau, crème fraîche, ciboulette, ou la Terrine de foie gras, mandarine et salades d’herbes, pain de campagne grillé, ou encore le Gâteau moelleux à la vanille et compotée de poires, meringue italienne aux fleurs séchées.

De l’Atelier Belle Époque : un espace élégant et lumineux dédié aux expériences avec une programmation articulée autour de l’art, de la nature et du champagne.

De la Boutique : pensée comme un jardin d’hiver, elle propose de personnaliser à l’envi les cuvées Perrier-Jouët qui trouveront leur place sous le sapin, et une offre de produits de qualité tel que les flûtes iconiques de la maison mettant à l’honneur son anémone.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys !

Article précedentLa filière Champagne vers le « Net 0 Carbone » d’ici 2050
Article suivantAssemblée de l’Association viticole champenoise : « Nous allons sans doute flirter avec les 330 millions de bouteilles »