Accueil FILIÈRE VINS Mauricio González Gordon, président de González Byass succède à Jean-Marie Barillère à...

Mauricio González Gordon, président de González Byass succède à Jean-Marie Barillère à la CEEV

Jean-Marie Barillère

Lors de son Assemblée générale qui s’est tenue hier 17 mars à Bruxelles, le Comité européen des entreprises vins (CEEV) a élu un nouveau conseil d’administration pour un mandat de 3 ans et a accueilli une nouvelle association parmi ses membres. Président de la CEEV  depuis 2013, Jean-Marie Barillère a été remplacé par Mauricio González Gordon, président de González Byass.  Cette assemblée générale a également été l’occasion pour le CEEV d’accueillir un nouveau membre et un nouveau pays dans ses rangs : l’ Association Fédérale Autrichienne du Commerce Agricole ( Bundesgremium des Agrarhandels ). Faisant partie de la division « Commerce » de la Chambre économique autrichienne (WKO), l’Association fédérale autrichienne du commerce agricole représente tous les commerçants autrichiens de produits agricoles tels que les céréales, les semences et les aliments pour animaux, les fruits et légumes, le bétail et la viande, le vin et les liqueurs. L’Association compte plus de 2 000 entreprises adhérentes de la filière « vins et spiritueux », dont 1 696 viticulteurs et négociants et 400 cavistes.

« Nous sommes très heureux que l’Association fédérale autrichienne du commerce agricole ait décidé de rejoindre le CEEV. À la lumière des défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, le secteur vitivinicole européen doit être plus uni que jamais et parler d’une seule voix », a déclaré Sánchez Recarte, secrétaire général du CEEV.  Qui  a ajouté : « Je remercie Jean-Marie Barillère pour ses services exceptionnels en tant que président du CEEV au cours des neuf dernières années. En regardant vers l’avenir, avec cette adhésion renforcée et sous la direction de Mauricio González Gordon, nous sommes prêts ».


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

Article précedentMoët & Chandon va héberger des réfugiés ukrainiens
Article suivantLa dernière master class de Régis Camus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.