Accueil ECONOMIE Résultats 1er semestre 2022 du groupe LVMH : vins et...

Résultats 1er semestre 2022 du groupe LVMH : vins et spiritueux en hausse de 25%

Le groupe LVMH réalise au premier semestre 2022 des ventes de 36,7 milliards d’euros, en hausse de 28 %. La croissance organique des ventes s’établit à 21 %. Toutes les activités réalisent une croissance organique à deux chiffres de leurs ventes sur le semestre.

Au second trimestre, les ventes progressent de 27 % sur une base de comparaison particulièrement élevée. La croissance organique des ventes s’établit à 19 %, une performance en ligne avec les tendances du premier trimestre. L’Europe et les Etats-Unis sont en forte hausse depuis le début de l’année tandis que l’Asie connaît une progression moindre en raison d’un second trimestre affecté par de nouvelles restrictions sanitaires en Chine.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2022 s’établit à 10 235 millions d’euros, en hausse de 34 %. La marge opérationnelle courante ressort à 27,9 % des ventes, en hausse de 1,3 point par rapport au premier semestre 2021. Le résultat net part du Groupe s’élève pour sa part à 6 532 millions d’euros, en hausse de 23 % par rapport au premier semestre 2021.

Vins & Spiritueux

Pour ce qui nous intéresse, selon le rapport financier du groupe,  le résultat opérationnel courant du groupe d’activités Vins et Spiritueux s’établit à 1 154 millions d’euros, en hausse de 25 % par rapport au 30 juin 2021. La part des champagnes et vins représente 447 millions d’euros et celle des cognacs et spiritueux 707 millions d’euros. Le taux de marge opérationnelle sur ventes de ce groupe d’activités augmente de 0,5 point à 34,7 %.

Dans un contexte de retour à la consommation post-Covid et de grande volatilité macro-économique, le groupe Vins et Spiritueux réalise une bonne performance en s’appuyant sur la désirabilité de ses marques, son développement géographique équilibré et sa politique de création de valeur. L’accélération est forte au second trimestre en raison d’un rattrapage de commandes faisant suite à des contraintes d’approvisionnements au premier trimestre. La demande reste soutenue aux États-Unis, même si elle est affectée en début d’année par les difficultés logistiques récurrentes, tandis que la Chine est affectée par la situation sanitaire. L’Europe et le Japon sont en forte progression au premier semestre. Moët Hennessy organise à Arles le World Living Soils Forum afin de développer et partager les connaissances sur la régénération des sols vivants et la lutte contre le changement climatique.

Face à une demande forte liée à un démarrage précoce de la saison d’été, les volumes de champagne sont en hausse de 16 % par rapport au premier semestre 2021, entraînant des tensions croissantes sur les approvisionnements. Moët & Chandon, champagne choisi pour le Jubilé de la Reine Elisabeth II d’Angleterre, réalise une performance record sur le semestre. La Maison s’engage dans des programmes ambitieux de développement durable et responsable pour sa région, notamment pour préserver la biodiversité. Dom Pérignon poursuit sa stratégie de création de valeur comme en témoignent Dom Pérignon Plénitude 2, dont le Millésime 2003 révèle l’harmonie de 18 ans de maturation, et son partenariat en haute gastronomie avec 23 grands chefs. Veuve Clicquot, qui célèbre ses 250 ans en 2022, confirme sa belle dynamique de croissance et bénéficie d’une forte actualité avec une campagne de publicité mondiale, une exposition itinérante

« Solaire Culture» et une expérience unique organisée à bord du train mythique Venice Simplon-Orient-Express. Krug maintient son modèle de création de valeur et dévoile Krug Grande Cuvée 170e Édition tout en poursuivant son programme gastronomique annuel. Ruinart confirme sa dynamique. Le premier semestre est marqué par sa collaboration avec l’artiste danois Jeppe Hein dans le cadre de son programme « Carte Blanche» et par le lancement de Dom Ruinart 2010 et son étui éco-conçu. La Maison Armand de Brignac renforce sa position dans les clubs de type« high energy» et poursuit son intégration au sein du réseau de distribution de Moët Hennessy.

Les Maisons d’Estates & Wines rencontrent une forte demande, portée principalement par Cloudy Bay (Nouvelle Zélande) et Terrazas de los Andes (Argentine). Les rosés de Provence poursuivent avec succès leur développement : Château d’Esclans continue d’accélérer à l’international ; après trois années passées à régénérer ses sols et restaurer sa biodiversité, Château Galoupet, modèle d’éco-responsabilité, fait peau neuve avec le lancement de Château Galoupet Cru Classé et Galoupet Nomade. Après le renouvellement de sa plate-forme de communication et de son packaging en 2021, Chandon appuie sa croissance sur l’expansion et les fortes ambitions de son produit 100 % naturel, Chandon Garden Spritz.

Moët Hennessy renforce son portefeuille mondial de vins d’exception avec la signature d’un accord pour l’acquisition du vignoble Joseph Phelps, l’une des propriétés viticoles les plus réputées de la Napa Valley, en Californie.

Les volumes d’Hennessy sont en léger recul au premier semestre. L’impact des confinements en Chine, des contraintes d’approvisionnements et des perturbations logistiques aux États-Unis est compensé en partie par le fort rebond observé au second trimestre lié à un rattrapage de livraisons aux États-Unis. La stratégie volontariste de création de valeur se poursuit avec une politique ferme de hausses de prix dans toutes les régions. Le partenariat mondial de Hennessy et la NBA, inauguré fin 2020, se déploie sur l’ensemble des marchés avec des activations à fort impact. Confirmant son ambition en matière de développement durable, Hennessy dévoile les trois axes de son plan d’action : la protection des sols vivants et de la biodiversité, la réduction de son empreinte carbone et un engagement sociétal fort dans sa région comme dans ses principaux marchés.

Perspectives

Dans un environnement économique et sanitaire toujours volatile, le groupe Vins et Spiritueux aborde le second semestre avec confiance et détermination. Son portefeuille unique de marques prestigieuses et l’équilibre de sa présence géographique sont de puissants atouts, d’autant plus dans les périodes de turbulences. Le maintien d’une qualité exceptionnelle, la montée en gamme des mix produits et la création d’expériences toujours plus riches et innovantes restent au cœur de la stratégie de valeur des différentes Maisons, guidées par l’ambition de continuer à gagner des parts de marché dans les différents moments de consommation. L’ouverture de boutiques dédiées en Europe et en Chine permettra de se rapprocher des clients conformément à la mission que s’est donnée Moët Hennessy : être un créateur d’expériences (« Crafting Experiences »). Enfin, résolument tournées vers l’avenir et la durabilité, toutes les maisons renforcent leur engagement en faveur de la protection de l’environnement et la mise en œuvre de solutions innovantes dans leurs régions et au-delà.


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

 

Article précedentDésignés pour 3 ans, les membres du bureaux exécutif du Comité Champagne
Article suivantLa semaine dans les galipes en Champagne (du 25 au 29 juillet)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.