Séjour des Réconciliations, ça va être la fête en Champagne !

A l’Hôtel de Ville de Reims, en présence du Maire, Arnaud Robinet, le président de la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, Pierre-Emmanuel Taittinger, a présenté  le déroulé complet du prochain Séjour des Réconciliations, qui se tiendra du 24 au 30 juin. A un peu plus d’un mois de l’événement, le programme des sept jours de cette quatrième édition s’enrichit de nouveautés et s’appuie sur des acteurs du territoire champenois de plus en plus nombreux.  Avec l’édition 2019, le Séjour des Réconciliations s’impose comme un rendez-vous à la fois festif et convivial, mais également un temps de découverte (ou de re-découverte) du patrimoine architectural et paysager. Un moment de réconciliation avec son environnement.

Pierre-EmmanuelTaittinger et Arnaud Robinet, maire de Reims
27 manifestations

Pour cette quatrième édition, la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne a concocté un programme très riche en événements inédits, qui se dérouleront un peu partout sur le territoire de la Champagne viticole. L’ensemble des informations présentant le programme du Séjour sont disponibles sur le tout nouveau site internet du Séjour qui vient d’être totalement revu et mis à jour. Ainsi 27 manifestations sur le territoire champenois se dérouleront entre le 24 et le 29 juin, en réponse à l’appel à projets lancé par la Mission en février dernier. « Nous savions les Champenois créatifs mais nous n’imaginions pas un tel engouement pour ce premier appel à projets » lance Amandine Crépin, directrice de la Mission. Des initiatives conçues et portées aussi bien par des communes viticoles, des vignerons, des Maisons de champagne mais aussi par des entreprises, des associations, des collectifs et des habitants ! Lire ici tout le programme.

Les points forts

Zoom sur la scolarando mardi 25 juin à Reims : cette randonnée dédiée aux enfants des écoles primaires publiques de Reims, devrait accueillir des centaines d’élèves. Cette opération s‘inscrit en parfaite cohérence avec la mission de sensibilisation et d’éducation des jeunes générations qui incombe à l’Unesco,

– Dimanche 30 juin, pour clôturer en beauté ce Séjour, la Marche des Réconciliations proposera une nouveauté : le village Patrimoine mondial installé au Parc de Champagne, point de départ des trois parcours de randonnée de la Marche. Là encore, grâce à la mobilisation de collectifs de vignerons mais aussi d’associations, des animations de découverte du site et des bars à champagne offriront un espace de convivialité aux participants.

La Ville de Reims accueillera la Marche des Réconciliations dimanche 30 juin, au départ du Parc de Champagne. Après Hautvillers dans la Marne, Les Riceys dans l’Aube et Château-Thierry dans l’Aisne, c’est la première fois cette année que la Marche se déroule dans un site urbain. Le programme des trois parcours permettra de découvrir des lieux phares de la Ville de Reims. Installé au cœur du Parc de Champagne, le village du Patrimoine mondial constituera le point de rendez-vous et de découverte des produits de terroir lors de cette 4ème Marche des Réconciliations. Le grand parcours de 25 km passera par Bezannes où le parc des Coteaux Pierre Cheval sera inauguré le matin même.

Lors du dîner caritatif, qui se tient cette année jeudi 27 juin à Epernay sous le parrainage de Franck Ferrand, journaliste et historien, seront mis à l’honneur des personnalités ou des projets exceptionnels contribuant à « construire la Paix dans l’esprit des hommes et des femmes grâce à l’éducation, la science et la culture », ambition première de l’Unesco. Le Trophée des Bulles des Réconciliations sera remis remettra  Virginie Delalande pour son projet baptisé « Handicapower ». Les inscriptions à ce dîner sont ouvertes sur le site internet du Séjour (https://www.sejourdesreconciliations.fr).

« Edition après édition, nous sentons se développer auprès de la population champenoise une forte appropriation du Séjour des Réconciliations, un sentiment de fierté de vivre sur un territoire inscrit au Patrimoine mondial, reconnaît Pierre-Emmanuel Taittinger. Et nous constatons avec bonheur la créativité qui s’exprime un peu partout, signe d’une belle dynamique champenoise. Finalement, nous avons semé une graine qui est en train de pousser et que nous continuerons à entretenir ! ».

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.