La signature du contrat territorial Eau et Climat a eu lieu entre l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, Avize Viti Campus et la maison Veuve-Clicquot.  Il s’agit, après une expérimentation de 3 ans, d’un contrat territorial Eau et Climat « Zéro Herbicide » pour aller plus loin et prendre en compte le changement climatique.

Le 11ème programme de l’Agence de l’Eau Seine Normandie vise à encourager les acteurs du bassin à adapter leurs pratiques aux conséquences du changement climatique pour mieux résister à ses effets maintenant certains. Ce 11ème programme « eau et climat » défini des actions et enjeux à mettre en place dans la période 2019 – 2024. La politique contractuelle de ce programme constitue un élément important pour mobiliser les acteurs dans les territoires à enjeux eau et biodiversité. Ces territoires sont les plus exposés aux conséquences du changement climatique du fait de problématiques sur la quantité et/ou la qualité des eaux.

Cette politique se décline notamment par la mise en œuvre de Contrat de Territoire Eau et Climat (CTEC). Ces contrats visent à obtenir la mobilisation de maîtres d’ouvrages autour d’un programme d’actions prioritaires et efficaces. Ils répondent à trois enjeux : la préservation de la ressource en eau, l’amélioration de la biodiversité et l’adaptation au changement climatique. Ils sont élaborés sur la base de diagnostic complet et cohérent d’un territoire à enjeux qui démontre l’opportunités de mettre en œuvre un contrat « eau et climat ». Ils regroupent une diversité d’acteurs sur un même territoire.

Ce contrat est un outil pluriannuel qui engage les parties sur les enjeux eau de leur territoire. Les maîtres d’ouvrage s’engagent à mettre en œuvre au minima trois actions particulièrement pertinentes pour l’adaptation au changement climatique et au minima une action de sensibilisation sur les thématiques eau/biodiversité/climat.

Efforts et résultats

L’Agence de l’Eau Seine Normandie avait établi un état des lieux alarmant sur la présence de pesticides dans les cours d’eau de la Vallée de la Marne. Avize Viti Campus était engagé dans une démarche de réduction de produits phytosanitaires et notamment d’herbicide sur son vignoble. La maison Veuve Clicquot, quant à elle, était engagée dans des démarches de diminution d’utilisation des produits phytosanitaires sur son vignoble et avait créé dès 1999 un service technique dédié à leurs Partenaires afin de les accompagner d’un point de vue technique.

Avize Viti Campus étant un métayer de Veuve Clicquot, c’est tout naturellement rapprochés dès 2016 a l’appel à projet Ecophyto II lancé par l’Agence de l’Eau Seine Normandie. En début d’année 2017 est donc né le projet « Zéro Herbicide », qui avait pour but de créer un collectif de livreurs de la maison Veuve Clicquot et de les accompagner dans la diminution d’utilisation de leur herbicide, voir l’arrêt total de ceux-ci.

Ce projet qui s’est déroulé sur trois ans  a permis d’accompagner de nombreux Partenaires Veuve- Clicquot, qui ont adhéré au Réseau Zéro Herbicide.

Objectifs et Résultats :

 

Objectifs Résultats
 

2017

30 adhérents 20 adhérents
20 ha 46 ha
Proche d’Avize (côte des blancs, côteaux sud d’Epernay, Chouilly) Côte des blancs, Vallée de la Marne, Montagne de Reims,
 

 

2018

Pas d’objectif d’adhérent 23 adhérents
40 ha 56 ha
 

Extension à l’AOC Champagne

Côte des blancs, Vallée de la marne, Montagne      de     Reims,   Côteaux      sud d’Epernay,
 

 

2019

Pas d’objectif d’adhérent 32 adhérents
60 ha 80 ha
 

Extension à l’AOC Champagne

Côte des blancs, Vallée de la marne, Montagne      de     Reims,   Côteaux      sud d’Epernay, Aube, Coteaux du petit Morin

  Signature du Contrat « Zéro Herbicide Plus »

 L’objectif de ce projet est d’accompagner les viticulteurs vers une production viticole plus résiliente. Dans un cadre holistique, nous amènerons les viticulteurs à réfléchir sur des nouvelles pratiques avec l’ensemble des acteurs de leur territoire et de la filière viticole du Grand Est. Ces pratiques de co- construction de solutions permettent aux bénéficiaires de s’approprier les démarches et d’innovant plus facilement grâce aux soutiens des partenaires du projet.

Ce contrat est conclu pour deux territoires à enjeux prioritaires : la zone d’appellation protégée de l’AOC Champagne et l’aire d’alimentation du captage (AAC) de Chouilly ; territoires impactés par les changements climatiques. C’est un programme pluriannuel qui s’étend sur une durée de trois ans, de 2020 à 2022. Le montant prévisionnel des actions de ce contrat est estimé à 549 000 euros.

Devenez Membre, soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.