Viticulture, agriculture….Une charte de bon voisinage signée dans la Marne

Signée le 25 novembre, la Charte de bon voisinage a été élaborée conjointement par la Chambre d’agriculture de la Marne, la FDSEA de la Marne, les Jeunes Agriculteurs 51, le Syndicat Général des Vignerons, l’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalités, le Département de la Marne, le Comité Champagne, la Fédération régionale des Coopératives, la SAFER Grand Est, le Syndicat des Entreprises de Territoires.

Selon le communique de presse, la campagne attire chaque année de nouveaux habitants à la recherche de tranquillité, d’espace et d’une meilleure qualité de vie. Mais dans la Marne, les territoires ruraux sont aussi le socle d’une activité agricole et viticole forte, couvrant 68% de la superficie départementale et représentant un poids économique et culturel important. Dans cet espace à vivre pour tous, chacun doit pouvoir trouver sa place. D’un côté, la population soucieuse de préserver son cadre de vie. Et de l’autre, les agriculteurs et viticulteurs dont le métier est soumis aux contraintes liées à la météo, à la nature et au vivant.

Cette charte de bon voisinage s’inscrit par ailleurs dans la démarche promue dans la Loi EGALIM de 2018 visant à instaurer des dispositions permettant d’atténuer les désagréments liés aux traitements phytosanitaires le long des habitations. Elle marque également une volonté de dialogue et de concertation entre la profession agricole et viticole, les collectivités et les autres acteurs du territoire.

Les engagements de chacun 

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :