Acquisitions de vignes en Champagne, les coopératives champenoises créent la Foncière France Valley Champagne

 

La Fédération des Coopératives Vinicoles de la Champagne (FCVC) dévoile la création de la Foncière France Valley Champagne,

La Fédération des coopératives vinicoles de la Champagne (FCVC) dévoile aujourd’hui la création de la Foncière France Valley Champagne, une nouvelle solution à disposition des coopératives pour aider leurs associés coopérateurs, mais également l’ensemble des vignerons champenois, dans leur problématique foncière.

L’accès au foncier, un enjeu majeur des vignerons champenois

Le foncier est l’outil de travail des vignerons. Or  le marché du foncier est sous tension et devient de plus en plus cher. Les vignes de l’appellation Champagne n’échappent pas à cette règle, et l’enjeu est d’autant plus crucial puisque, selon les derniers chiffres de la SAFER Grand Est (2018), la valeur moyenne des parcelles AOC en Champagne est de 1,1 million d’euros par hectare.

Ce coût fait obstacle à la détention des terres pour de nombreux exploitants mais aussi à l’installation de jeunes coopérateurs. Les vignerons doivent pouvoir investir durablement sur leur exploitation. Or, le prix élevé du foncier fragilise les exploitations.

Un nouvel outil à destination des vignerons champenois

La Fédération des coopératives vinicoles de la Champagne porte un nouveau projet qui a pour objectif de consolider les exploitations existantes et de faciliter l’installation de jeunes vignerons qui sont l’avenir de la filière.

La Foncière France Valley Champagne, lancée par la société de gestion France Valley, en partenariat étroit avec la SAFER et la Fédération des Coopératives Vinicoles de la Champagne, a pour vocation d’acquérir des vignes de l’appellation Champagne pour les donner à exploiter à des vignerons. Elle constitue une nouvelle solution à la fois pour les coopératives (et leurs adhérents) et pour l’ensemble des vignerons champenois qui pourront également accéder au dispositif.

Cette nouvelle structure foncière leur permet donc de continuer à bénéficier du fruit de leur travail. En effet, grâce à ce nouvel outil, les coopératives renforcent aujourd’hui leurs services pour accompagner les vignerons qui souhaitent maintenir ou agrandir leur exploitation et sont confrontés à des problématiques essentiellement financières.

« La force du modèle coopératif réside dans sa souplesse, sa diversité et sa pérennité. Mais aussi dans sa solidarité et son engagement à trouver des solutions aux problèmes de ses adhérents. Par cette nouvelle structure foncière, nous augmentons le nombre de solutions offertes aux coopératives pour les aider à répondre aux attentes des vignerons sur le foncier », souligne Éric Potié, président de la Fédération des coopératives vinicoles de la Champagne.

***

A propos de la Fédération des Coopératives Vinicoles de la Champagne (FCVC)

Créée en 1939 par le Syndicat Général des Vignerons, la Fédération des Coopératives Vinicoles de la Champagne (FCVC) est une association qui regroupe les coopératives vinicoles champenoises et met en œuvre la politique du mouvement coopératif champenois – au niveau local comme national. De la promotion de la coopération vinicole champenoise à l’accompagnement juridique, fiscal et social de ses membres, la FCVC défend les intérêts de 132 coopératives – représentant 70% des déclarants de récolte et 45% de la surface AOC de Champagne. Elle est également l’interface active du mouvement coopératif auprès des administrations et des pouvoirs publics.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.