Diminution des expéditions de champagne au moi de mai.
Selon le Comité Champagne”Le chiffre d’affaires global de la Champagne a atteint un nouveau record l’an passé à presque 4,9 milliards d’euros (soit +0,3% par rapport à 2017).

Lors du salon Prowein, le Comité Champagne  a rendu public les résultats de l’année 2018 : “Le chiffre d’affaires global de la Champagne a atteint un nouveau record l’an passé à presque 4,9 milliards d’euros (soit +0,3% par rapport à 2017).” Faire plus avec moins, le chiffre d’affaires global de la Champagne a donc atteint un nouveau record en 2018 à presque 4,9 milliards d’euros (soit +0,3% par rapport à 2017) avec l’expéditions de 302 millions de bouteilles.  Les volumes sont en baisse (-1,8% pour 301,9 millions de bouteilles). La France et le Royaume-Uni, qui représentent 60% des ventes totales, expliquent l’essentiel de ce tassement : leur volume respectif recule de 4%, même si leur chiffre d’affaires résiste mieux (-2%) grâce à une meilleure valorisation des cuvées.
Au global, l’export reste orienté à la hausse (+0,6% en volume et +1,8% en chiffre d’affaires).
C’est au-delà de l’Union européenne que la demande est la plus dynamique, notamment dans les marchés lointains comme les Etats-Unis (23,7 millions de bouteilles, +2,7%), le Japon (13,6 millions de bouteilles, +5,5%), le monde chinois (Chine, Hong Kong, Taiwan : 4,7 millions de bouteilles, +9,1%). Après une très forte évolution au cours des 10 dernières années (+134%), l’Australie enregistre un léger fléchissement (8,4 millions de bouteilles, -1,8%), en raison d’un taux de change moins favorable.
D’autres pays confirment leur potentiel comme le Canada avec 2,3 millions de bouteilles (+4,8%), le Mexique avec 1,7 millions de bouteilles (+4,3%) ou l’Afrique du sud, qui dépasse pour la première fois le million de bouteilles soit une remarquable progression de 38,4%.
Les résultats 2018 confortent la stratégie de valorisation de la Champagne, fondée sur une recherche constante de l’excellence qualitative et des engagements environnementaux exigeants.”

Les premiers marchés 

1 ETATS-UNIS : 23, 7 millions de bouteilles, 577 millions d’euros (+2,7 %)

2 ROYAUME-UNI :  26,7 millions de bouteilles, 406 millions d’euros (-3,6 %)

3 JAPON  : 13,5 millions de bouteilles, 319 millions d’euros (+5,5 %)

4 ALLEMAGNE : 12,1 millions de bouteilles, 203 millions d’euros (-1,1 %)

5 ITALIE : 7, 3 millions de bouteilles, 158 millions d’euros (-0,1 %)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.