Je me suis excusé en indiquant que ce n’était pas l’Intersyndicale CGT du champagne qui était visée. J’ai retiré tous les posts qui me sont reprochés de mon compte Facebook, et j’ai bien évidemment indiqué que dorénavant, je n’y mettrai plus ce type de propos “. Michel Letter, président de la tripartite* de l’Union des maisons de Champagne, est fort marri devant la polémique provoquée par ses publications sur son compte Facebook.

Entre différentes photos mettant en avant ses travaux, sa passion pour le rugby, les qualités du Ricard ou son jardin, Michel Letter, ex-directeur général adjoint de Mumm-Perrier-Jouët (Pernod-Ricard) en retraite,  originaire d’une famille d’ouvriers sidérurgiques et communistes,  a également “forwardé” des publications ou articles provenant d’autres comptes facebook, YouTube, photos ou liens de journaux mettant en cause la CGT.  Et c’est là où le bät blesse. Car l’intersyndicale CGT du champagne n’a pas du tout apprécié. Mais pas du tout !  Des propos “inacceptables et injurieux” selon Patrick Leroy, CGT du Champagne, secrétaire général de l’intersyndicale  (qui va ou est remplacé par Robert Mastri).  D’ailleurs un tract provenant de l’organisation syndicale a été diffusé accusant Michel Letter  : “celui-ci s’est permis de poster à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux des propos ignominieux visant à stigmatiser et insulter les actions syndicales menées par la CGT contre la réforme des retraites”.  Pour l’intersyndicale : “ Il est inconcevable dans un tel contexte de pouvoir négocier sereinement des accords paritaires prévus au mois de février pour les salariés de la convention collective du Champagne. La haine se repend, affirme certains. Laissera-t-on la présidence d’instances représentatives du personnel à de tels personnages “. Pour l’instant Michel Letter continue de mener les négociations en cours (salaires, toilettage du comité social et économique…) entre les autres forces syndicales et l’Union des maisons de Champagne.  Une manifestation est prévue le 3 mars prochain devant le siège de l’UMC à Reims. On y attendrai Philippe Martinez …

*

On appelle commission Tripartite du champagne la réunion de trois délégations représentatives des employeurs d’une part, des syndicats de salariés du régime général et de salariés du régime agricole d’autre part. Ses origines remontent aux accords paritaires du champagne de 1936 et sa création officielle à 1942

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.