Fabrice Rosset (Deutz- Delas), un président satisfait !

Selon un communiqué de presse de la maison, 2019 sera donc une nouvelle fois, une année « record de tous les temps » pour Deutz SA.

Avec une nouvelle progression de 6%, le champagne Deutz frôlera les 2,5 millions de cols. « Une déception de seulement 40.000 bouteilles,  mais avec un chiffre d’affaires au-delà du budget, grâce à une valorisation des grands éléments de la gamme champagne d’environ deux points pourcentage ».

Toujours hors « effet stocks de précaution USA », les Vins du Rhône sont relativement stables en volume ; les « hauts de gamme » souffrant quelque peu de la concurrence internationale. « La notoriété sera portée par les investissements techniques et d’image très conséquents que nous venons de réaliser, mais nous prenons très au sérieux les menaces de rétorsion venant des Etats-Unis », que ce soit d’ailleurs sur les vins tranquilles ou sur le champagne.

Totalement autonome dans sa production, ses finances et sa stratégie de premiumisation des marques Deutz et Delas Frères, sous-groupe de la Famille Rouzaud, affichera un C.A. total de près de 65 M€ « avec un résultat net qui –à périmètre comparable- sera toujours bien au-delà des 10% du C.A. » commente son président, Fabrice Rosset.

Pour 2020 : cap sur une « consolidation des performances et de l’Image de Delas Frères » et « sur 2,6 M de bouteilles de Champagne Deutz  ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.