C’est à Chigny-les-Roses qu’Alexandre Cattier, président et chef de caves de la maison Cattier est confiné depuis plus d’un mois. “L’entreprise est brutalement entrée en hibernation le 17 mars dernier, exception faite de notre équipe viticole, qui n’a pas trouvé la formule pour mettre en confinement la pousse de la vigne ! L’équipe a été très courageuse et a fait un très beau travail, en s’adaptant au mieux pour respecter les gestes barrières contre le virus. Nous avons ainsi pu continuer dans de bonnes conditions” témoigne-t-il.

En cette période compliquée, et en tant que chef de caves, Alexandre Cattier décrit ses séances de dégustations des vins clairs 2019 : ” nous avons pu mettre à profit ce temps long et calme, avec notre comité de dégustation – trois personnes, dont mon père (Jean-Jacques Cattier) confiné à domicile – pour travailler de manière précise et dans le détail tous nos assemblages. Trois semaines de travail intensif, mais qui se sont parfaitement bien passées, dans la sérénité et la bonne humeur. Je dois reconnaitre que sur ce point précis, le confinement a eu du bon“. Et justement à propos des vins clairs, voici ses impressions sur la récolte 2019… avec quelques bémols : ” comme attendu, les vins se révèlent de très belle qualité. Comme 2018, les cépages noirs s’en sortent très bien. En 2018, j’avais adoré nos meuniers ; cette fois-ci ce sont les pinots noirs qui ressortent majestueux en 2019, tous les secteurs confondus. En revanche, à la différence de certains de mes consœurs et confrères, je ne suis pas aussi dithyrambique sur le chardonnay. Il est meilleur qu’en 2018 (ce qui est sans mal ! ), mais cette année, aucune dégustation ne m’a réellement transporté. Donc bien, mais on a déjà fait mieux cette dernière décennie“.

A Chigny-les-Roses, la production a repris tout doucement,, ” au fur et à mesure, quelques commandes nous sont parvenues depuis un mois. Aujourd’hui la moitié de l’humanité reste confinée, donc j’ai peur que la reprise des ventes de champagne soit lente et poussive. Un rayon de soleil  toutefois :  la montre est belle et laisse présager une très belle récolte et surtout très précoce si la vigne continue à pousser sur ce même rythme !”

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.