Pour le mois d’octobre 2019,les statistiques des expéditions de vins de Champagne indiquent un volume de 35,1 millions de bouteilles, en diminution de 4,6% par rapport à celui d’octobre 2018. Tous les marchés sont en baisse.

Pour les dix premiers mois de l’année, les expéditions sont en recul de 1,7% et s’établissent à 217,2 millions de bouteilles. Et entre la possible arrivée des taxes ‘”Trump” en janvier, le dénouement du feuilleton “Brexit” et le ciel plombé en France, on sait déjà que la fin de l’année ne va pas être simple (lire ici) à gérer pour la Champagne.

Les expéditions des maisons se retranchent de 2,1% à 162,9 millions de bouteilles. Elles progressent de 3,6% vers l’Union européenne tandis qu’elles se replient de 8,0 % en France et de 0,7% vers les pays du reste du monde.

Les expéditions des coopératives se contractent de 1,6% pour s’établir à 19,9 millions de bouteilles. Elles diminuent en France de 2,2% et vers l’Union européenne de 5,5%, tandis qu’elles restent dynamiques (+5,7%) vers les pays du reste du monde.

Les expéditions des vignerons sont stables à 34,4 millions de bouteilles. La France, qui représente la majorité de leurs volumes, est en baisse de 1,1% tandis que l’export profite d’une hausse de 7,7% (+6,5% vers l’Union européenne et +9,3% vers les pays du reste du monde).

Au total, la France qui pèse 43,3% des expéditions, est en recul de 5,4%, à 94,1 millions de bouteilles. L’Union européenne, en augmentation de 2,8%, représente 25,9% des expéditions à 56,2 millions de bouteilles. Les pays du reste du monde, qui constituent 30,8% des expéditions, sont stables à 66,9 millions de bouteilles.

Sur douze mois, les expéditions sont en retrait de 2,0% et atteignent 298,5 millions de bouteilles. (sources Comité Champagne)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.