©Michel Jolyot

197,6 % d’augmentation ! voici le taux de variation en pourcentage entre le mois d’avril 2020  (-67,9 %) et celui de 2021 pour les expéditions de champagne. Avec une hausse de 177, 7 % (6,6 millions de bouteilles) sur le marché français et de 209, 8 % (12 millions de bouteilles) sur le marché export, soit 250 % dans l’Union européenne et 196 % dans les Pays-Tiers *. Il s’agit du mois d’avril qui représente environ 6 % des expéditions annuelles.  Attention ces chiffres sont une estimation sur 90 % des expéditions réalisées par les opérateurs champenois. Ils devront être affinés.

Pour les maisons, la hausse est de 197,5 % ( 163,2 % en France avec 3, 8 millions de bouteilles en France et 212, 1 avec 10, 7 millions de bouteilles à l’export). Les coopératives font + 125,5 % (108,9 % avec  0, 7 millions de bouteilles en France et 152,5 % à l’export avec 0, 5 %  à l’export). Quant aux vignerons, ils culminent à 250,1 % de hausse ( 250,4 % avec 2 millions de bouteilles pour la France et 228, 8 avec 0, 8 millions de bouteilles pour l’export). De janvier à avril, les expéditions ont augmenté de 25 %. De mai 2020 à avril 2021, elles sont à -7,7 % (soit 257,6 millions de bouteilles).

Bien sûr, et fort heureusement, les chiffres des premiers mois de l’année 2021 sont formidables pour contrebalancer la chute infernale due à la crise du Covid 19. Et comme certains le font remarquer,  ceux du mois d’avril 2021 (18, 6 millions de cols)  semblent excellents, il n’atteignent pas encore ceux du mois d’avril 2019 (19, 4 millions de cols),  mais ne boudons pas notre plaisir, et rappelons-le, de nombreux lieux de consommation sont encore sous confinement sur la planète. Comme le disait Pierre de Coubertin : « Le succès n’est pas un but, mais un moyen de viser plus haut ».

*Le Royaume Uni est inclus dans les Pays Tiers depuis le Brexit.

(Source Comité Champagne)


Soutenez La Champagne de Sophie Claeys ! 

 

3 COMMENTS

  1. Il y a forcément un énorme écart avec 2020 il faut comparer avec 2019 et là il y a plus de 1 million de bouteilles de différence donc l’imformation reste plus juste car 2020 ne peut-être comparable cordialement DL

    • Oui, c’est ce que j’ai noté à la fin de l’article, mais de toute façon ne boudons pas le succès de ce mois d’avril alors qu’il existe encore de nombreux lieux confinés sur la planète !

  2. C’est une excellente nouvelle pour la filière.
    Ça fait beaucoup de bien de lire cet article.
    La reprise s’annonce puissante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.